Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les promesses du libéralisme ou une petite réflexion née de l'expérience écossaise de référendum sur l'indépendance. Peuples indépendants, peuples dépendants, peuples unis ou supranationalité. En effet tous les peuples ne devaient-ils pas se fondre dans une grande marmite et s’effacer devant les organisations supranationales tant vantées par la gauche et le marché toujours béni par la droite ? Je pense bien entendu que la question ne s'est jamais posée en ces termes. Je pense que le libéralisme ne s'en est jamais pris aux peuples directement. car toute sa stratégie s'adresse aux individus auxquels ils promet la liberté individuelle. Le libéralisme ne s'attaque pas aux nations. Pire, il les dénie. Toutes les sociétés imposent des contraintes aux individus, de façon inégale. Le libéralisme fait croire à la souveraineté de l'individu et c'est la grande tromperie de l'ère moderne.
En conclusion la mondialisation de l'économie réduit la souveraineté des États et la construction d'un État mondial est difficile. La "prééminence" de l'économie moderne rend illusoire la reconstruction des souverainetés nationales. D'où l'échec écossais.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :