Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des nouvelles des mondes éclairés…des superstitions et autres facteurs réducteurs toujours prêts au renoncement à la Raison. Preuve que l’ignorance sert des dessins ridicules qui génèrent une violence absurde. Je veux témoigner du dernier avatar qui nous est fraîchement parvenu des Indes ; ce pays où clochettes et tapis floraux masquent difficilement la domination outrageante exercée sur les esprits par des gourous illuminés. En effet comme le rapporte le Daily Mail une jeune indienne de 18 ans a été contrainte par les habitants de son village à épouser un chien errant lors d'une cérémonie rituelle. Cette union a été organisée par les anciens du village après qu'un gourou eut raconté aux parents de Mangli Munda que la jeune fille était la victime d'un mauvais sort et qu'un mariage avec un homme n'arrangerait pas les choses, Afin qu’elle ne soit plus “possédée” le gourou dans sa sagesse exemplaire et son intelligence éclairée indiqua aux parents de l’infortunée que la guérison ou la conjuration du mauvais sort passait par le mariage avec un chien errant. Sans hésitation le père s’est mis en quête et a trouvé le chien, rapidement baptisé et amené dans une voiture avec chauffeur pour la cérémonie! La jeune femme a expliqué qu'elle n'était pas heureuse de cette union mais qu'elle espérait que cela changerait les choses pour elle. «Je me marie avec un chien car les anciens du village pensent que je ne serais plus possédée après ça. Ensuite, je pourrais me marier avec un homme et vivre longtemps avec lui». Ce qui est stupéfiant c’est cette jeune fille n'est d'ailleurs pas la première jeune femme du village à épouser un chien errant. «Plusieurs mariages comme celui-ci ont déjà eu lieu dans notre village ou dans des villages voisins. C'est une tradition à laquelle nous croyons vraiment», fait savoir le père de la jeune mariée. Ce mariage ne devrait pas nuire à la vie future de la jeune femme qui est libre de se marier avec un homme sans avoir à divorcer du chien. Quelle belle question de droit! Piteuse figure que celle de notre Code Napoléon qui a zappé cette question juridique – apport essentiel à l’évolution de l’humanité! Et pour conclure cette thérapie comme un dans merveilleux conte de fée notre jeune indienne, maintenue dans l’ignorance et incapable de mesurer l’ampleur des dégâts se contente d’affirmer que «les villageois m'ont expliqué que plusieurs filles ont vécu la même chose que moi auparavant, que leur mal avait disparu et qu'elles avaient une belle vie maintenant (...) Je vais me marier un jour. C'est le rêve de toute petite fille de rencontrer son prince charmant. J'attends mon prince maintenant»

Je ne me fais aucune illusion sur le fait que nous avons encore beaucoup de travail!
 

le couple élu
le couple élu

le couple élu

Partager cet article

Repost 0