Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La MJC Intercommunale d’Ay met en œuvre son projet d’Éducation Populaire en grande partie grâce à une action culturelle et artistique amateurs et professionnels à destination d’un public varié sur un territoire intercommunal, donc en lien avec les communes, les associations et les écoles. Avec cet engagement culturel, la MJC favorise l’accès à la culture, à l’éducation propice au vivre-ensemble et donc, représente une véritable alternative à l’« offre de masse » proposée par la télévision ou Internet…

En se basant sur ces acquis, mais aussi avec un esprit d'innovation, les administrateurs de la MJC ont souhaité enrichir et diversifier notre projet en organisant un festival dédié au Court Métrage.

Ce genre cinématographique très riche, résolument tourné vers son époque notamment la jeunesse, a peu d’occasion de rencontrer son public.

Or, la diversité artistique proposée par le court métrage est avant tout un laboratoire qui permet aux jeunes cinéastes de se forger une expérience, de développer et promouvoir leur regard sur le monde, de devenir les réalisateurs de long métrage de demain.

L’objectif de la manifestation est de renforcer le lien entre la jeune création et son public, de populariser le court métrage auprès du grand public durant des moments conviviaux, favorisant la réflexion et le débat qui contribuent à l’émancipation de chacun, à développer notre sens critique, à partager des émotions !
 

Samedi 22 novembre 2014  - 10h30 - Salle Sabine Sani.
 

Avec l’intervention de  Brigitte Lemaine, sociologue et auteure-réalisatrice.

 

La surdité est un continent à part, dont les habitants vivent au milieu de tous. L’exemple de Pierre Avezard dit « Petit Pierre », artiste sourd d’Art brut reconnu, et de son fabuleux manège peut faire tomber les murs invisibles et rétablir le contact. Le court-métrage « La mécanique du silence » se déroule au musée d’Art brut de la Fabuloserie en Bourgogne où l’on peut voir son « fabuleux manège ». Levent Beskardes, comédien sourd y joue le rôle du guide. Il fait visiter l’œuvre de « Petit Pierre » à un groupe d’enfants sourds âgés de 4 à 12 ans, tout en s’exprimant en LSF. Le film est sous-titré et doublé d’une voix « off ».

 

Et pourquoi ne pas mentionner que c'est un retour aux sources pour la réalisatrice... Aÿ en Champagne lieu de naissance de son arrière grand-mère et de sa grand-mère sourde obligées toutes les deux de s'expatrier en raison de la guerre de 1914! Une grand-mère à l'enfance sourde au coeur de la première guerre mondiale et un départ sans retour... excepté celui symbolique un siècle plus tard de l'arrière et petite fille... Une journée pétillante!

 

Primé à Cannes en 2014

Partager cet article

Repost 0