Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Belle exemplarité de cette volonté de nourrir le débat politique de la représentativité nationale que la proposition du député PS Razzi Hammadi ! Un chef-d’œuvre si ce n’est d’un certain despotisme, de l’autoritarisme ou du caporalisme. En effet notre Bonaparte de Montreuil-sous-Bois n’a pas trouvé de mieux pour en finir avec les frondeurs qui minent la majorité socialiste d’interdire aux députés PS de voter contre les textes du gouvernement ! «  Le congrès du PS à Poitiers peut intégrer cette disposition dans le règlement du parti. ». Du temps de De Gaulle on appelait cela des godillots mais jamais le général n’aurait oser le graver dans le marbre constitutionnel! Il avait des limites! Notre fougueux député devrait relire la Constitution qui donne la liberté de vote à tous les parlementaires. Son article 27, il faut tourner quelques pages pour le trouver, pose le principe du vote personnel des parlementaires et proscrit tout mandat impératif. Si cette proposition était suivie imaginez à quoi pourraient servir les députés s’il n’y avait plus que Cambadélis et Le Roux qui voteraient pour tout le monde !

Razzi Hammadi n’est pas à la hauteur du débat ! Mais le PS l‘est-il. Car fondamentalement cette proposition reflète l’état d’esprit de ce parti qui se caporalise et donne des leçons ! Ce que Razzi Hammadi propose rentre dans le cadre de la doctrine de la foi. Cette interdiction, ce contrôle exigé sur la liberté de conscience d’un élu de la République a déjà été expérimenté et il en existe même des traces de l’expérimentation doctrinaire lors de séances de notre conseil municipal en 2014 avec des pressions inqualifiables. Ce blog en avait en son temps fait la relation avec preuves à l’appui du dossier…

Le socialisme encarté est décidemment une citoyenneté de l’exception qui diffère de mes concepts républicains…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :