Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Je veux ici reproduire l'article de 94 Citoyens qui souligne non pas les difficultés de constitution d'une union - elle existe sur le terrain hors des états-majors - du côté de l'Hay-les-Roses mais l'entêtement stratégique d'une fédération socialiste toujours décidée à mettre en route cette machine à perdre dont elle est coutumière depuis que Luc Carvounas en a pris les rênes...

 

Pierre Coilbault, ex-maire PS de L’Haÿ-les-Roses et conseiller général sortant, vient de signer, avec d’autres élus de la section PS de L’Haÿ, une lettre de soutien à la candidature dissidente de Brigitte Tironneau, conseillère générale sortante PS non réinvestie par son parti, en binôme avec Stéphane Coloneaux (PCF).

« Les meilleurs candidats pour cette élection sont ceux qui, les mieux implantés dans nos villes, seront capables de créer une dynamique pour conserver le Val de Marne à gauche. La question n’est pas de savoir si tel ou tel appartient au parti socialiste, au parti communiste ou aux verts. Il s’agit d’abord de savoir qui à gauche, peut porter la parole des habitants. Dans le cadre d’une démarche citoyenne, Brigitte Tironneau, conseillère générale sortante et conseillère municipale socialiste de Fresnes, Stéphane Coloneaux, conseiller municipal de L’Haÿ-les-Roses, ancien maire adjoint, ont décidé d’être candidats. Ce sont des élus de proximité, ayant une très bonne connaissance de Fresnes et de L’Haÿ-les-Roses. Ils sont disponibles et consacreront tout leur temps à leur mandat. Ils feront valoir l’intérêt général avant les intérêts particuliers, défendront et valoriseront les politiques menées et développées par le département. (…) Nous engageons tous les citoyens de convictions, les militants associatifs, les militants des forces de
gauche, de progrès et écologistes qui sont prêts à participer à cet élan, à soutenir cette candidature et à nous rejoindre pour partager, organiser, construire ce mouvement en vue des élections de Mars 2015. », 
cosignent l’ex-maire et conseiller général sortant Pierre Coilbault, Jacqueline Geyl, conseillère municipale, Milène Coitoux, conseillère municipale, présidente du groupe socialiste et Christophe Ryser, conseiller municipal.

La candidature de Brigitte Tironneau et Stéphane Coloneaux avait déjà obtenu le soutien officiel du PCF en fin de semaine tandis que Luc Carvounas, secrétaire départemental du PS, appelait en revanche les candidats à se désister et prévenait de la procédure d’exclusion du parti de Brigitte Tironneau qui suivrait si elle restait candidate.

Voilà pour l'information. Voilà pour le jeu politique dont Luc Carvounas est si friand et dont il fixe des règles fort éloignées des intérêts de proximité. Tout comme aux municipales à Fontenay la stratégie de l'échec est imposée par le Sénateur premier secrétaire du PS 94... 50% de pertes en terme d'élus en deux ans dans la case bilan. Le PS s’effrite et la base électorale sénatoriale de l'édile alfortvillais fond comme neige au soleil et je sais combien d'anciens élus PS demeurés dans la résistance et aujourd'hui en exercice d'un mandat républicain qui demeurent fidèles aux maintiens des politiques sociales et qui marquent un attachement profond aux politiques de proximité seront présents lors des échéances sénatoriales en portant leurs suffrages de " grands électeurs " sur les candidatures qui s'engageront à défendre ces valeurs fondamentales aujourd'hui mises à mal par des politiques dénaturées de tout sens social aux seuls profits d'intérêts libéraux.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :