Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je reçois des nouvelles d'Ukraine de la part de mes amis de Brovary. Je partage leurs inquiétudes quand à l'inefficacité révélée des accords de Minsk2! Hollande et Merkel ont bien été des Daladier bis face à Poutine et Minsk ressemble fort à Munich. Les combats font rage autour de Marioupol, ville considérée comme stratégique par les belligérants parce qu'elle se trouve sur la route qui va de la Russie à la Crimée annexée. On est loin du compte pour effectuer ce retrait des armes lourdes qui figure dans les accords de Minsk. N'oublions pas que la ville de Debaltseve à été prise la semaine dernière par les séparatistes en dépit d'un cessez le feu signé! Cette prise de la ville par les séparatistes était un impératif pour se placer en meilleure position pour appliquer le contenu de l'accord c'est à dire l'autonomie régionale et la "pacification" de la frontière. Mes amis de Brovary sont conscients que toute cette surenchère dans les combats risque de rendre impossible le passage à la deuxième étape des accords à supposer bien entendu que la première, celle du cessez le feu et du retrait des armes lourdes soit réussie. Tout cela selon beaucoup d'observateurs renvoie au contenu des accords de Minsk2 et au sens donne par "autonomie" tant chez le couple européen Hollande/Merkel que chez Poutine qui avec les séparatistes y voit une "fédéralisation" qui donnerait une quasi souveraineté à la région frontalière et dépouillerait encore plus Kiev! J´ai reçu hier des nouvelles de mon ami Pietr qui entre les lignes montre bien son inquiétude. Ayant reçu comme bien d'autres jeunes étudiants ses papiers en vue d'une possible mobilisation, Pietr est attentif à toute évolution qui pourrait mettre en péril son avenir. C'est cet imperceptible quotidien des jeunes de Brovary qui ont cette épée de Damoclès au dessus de leur jeunesse. 

Dans le cadre de ma délégation aux Relations internationales je demeure en contact avec les autorités de Brovary et m'assure que notre Association Les Amis de Brovary avec notre soutien municipal pourra fin avril recevoir à Fontenay les 5 enfants de Brovary orphelins de guerre. C'est un objectif de notre politique de solidarité internationale et que Fontenay, ville pour la paix, veux pouvoir tenir. Aujourd'hui alors que des voix s'élèvent pour que nos collectivités territoriales rabotent leurs actions à l'international je considère que nous ne pouvons nous soustraire à cette obligation. Nous ne sommes en rien un petit village gaulois isolé. L'Ukraine est à nos portes tout comme la crise qui frappe le Portugal ou la pénurie qui atteint Koungheul et je sais combien de nos concitoyens originaires de ces pays participent de la vie locale. C'est à eux que je m'adresse, c'est avec eux que je travaille par le biais de leurs associations qui irriguent notre territoire et régulent les rapports sociaux entre toutes et tous. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :