Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Dimanche il va falloir se mettre cela bien dans la tête que glisser un bulletin de droite dans l'urne c'est affirmer que l'égalité homme femme ne sera jamais un droit acquis, ne sera jamais un réel un projet de société pour les UMP UDI FN. En effet les eurodéputés du Front National ont majoritairement voté contre un texte pour l’égalité des sexes au sein de l’UE. Ils ont étés suivis par une  grande partie des députés UMP, comme Nadine Morano ou Michèle Alliot-Marie qui de concert ont mêlés leurs suffrages avec ceux du FN sur ce point. Parmi les avancées prônées par la proposition et rejetées par le parti de Marine Le Pen et ses alliés: un accès facilité à l’avortement. 

Comme chaque année, les eurodéputés sont amenés à se prononcer sur un texte censé favoriser l’avancée des droits des femmes au sein de l’UE. Si ce vote n’oblige aucun Etat à légiférer (ce serait trop beau), son but est de montrer que le Parlement européen s’engage pour lutter contre les inégalités entre les sexes. Présenté par un élu socialiste belge il y a quelques jours, le texte de 2015 a été rejeté par la majorité des élus FN accompagnés par ... les voix UMP. 

Ils sont tous contre l’avortement et comme Aymeric Chauprade du FN c'est même une « arme de destruction massive »! Marine Le Pen et les siens se sont notamment opposés au paragraphe 45 sur l’IVG, qui explique que les femmes « doivent avoir le contrôle de leur santé et de leurs droits sexuels et reproductifs grâce à un accès aisé à la contraception et à l’avortement« . Les frontistes se sont donc positionnés contre un accès à l’IVG facilité et égal pour toutes (ce qui n’est pas le cas notamment en Irlande, à Chypre ou en Pologne), alors même que nous venons de fêter les 40 ans de la loi Veil.

Et venons-en à la question de la parité ? la parité pour quoi faire ?

Malheureusement pour les droits des femmes, les élus FN et leurs alliés UMP ne se sont pas arrêtés là. Ils ont également contesté, entre autres, un paragraphe qui avance « qu’une participation égale des femmes et des hommes au marché du travail permettrait d’augmenter de manière substantielle le potentiel économique de l’Union européenne » (article 5), ou encore une clause qui demande aux pays d' »étudier la possibilité d’inclure des clauses de parité hommes-femmes dans les appels d’offres pour des marchés publics » (article 21).  
 

Surtout  dimanche il faudra penser à tout cela et ne pas déposer le bulletin de la droite UMP UDI dans l'urne au risque d'une grave régression sociale. 

Les droites UDI UMP FN rognent les droits des femmes
Les droites UDI UMP FN rognent les droits des femmes

Partager cet article

Repost 0