Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvelles de la Barbarie.

Nouvelles du jour alors qu'ici notre ciel est bleu et que soleil nous n'inonde de ses rayons. Au Nigeria c'est le début d'une offensive militaire "terrestre et aérienne" des forces armées du Niger et du Tchad. Une offensive contre Boko Haram. Cette offensive signifie l'ouverture d'un nouveau front contre Boko Haram au Nigeria. Le Tchad mène depuis deux mois, avec le Cameroun, une autre offensive en territoire nigérian. Le nord-est du Nigeria est considéré comme le fief de Boko Haram, très actif, et qui mène depuis un mois des attaques au sud-est du Niger frontalier. En regard de cette action commune du Niger et du Tchad je rappelle que vendredi l'Union africaine avait annoncé avoir entériné la création d'une force régionale de lutte contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram, qui comprendra jusqu'à 10.000 hommes et sera basée à N'Djamena.
Aujourd'hui encore il faut s'inquiéter de la multiplicité des actes barbares de EL détruisant, anéantissant le patrimoine mondial de l'humanité...

 

L'Unesco n'a pour l'heure pas encore communiqué sur l'étendue des dégâts provoqués par les destructions des ruines de la ville assyrienne de Nimrud en Irak mais il apparaît clairement qu'ils sont inestimables. L'organisation a par ailleurs fait part de sa consternation et a parlé de "crime de guerre" pour qualifier les actes perpétrés par l'Etat islamique.

Il faut considérer que la destruction délibérée du patrimoine culturel constitue un crime de guerre, et il faut faire appel à tous les responsables politiques et religieux de la région à se lever contre cette nouvelle barbarie. 

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a fermement condamné vendredi la destruction de la cité de Nimrud. "La destruction délibérée de notre héritage culturel commun constitue un crime de guerre et une attaque contre l'humanité dans son ensemble". Et la reine Rania de Jordanie, dont le pays est très impliqué dans la lutte contre l'EI, entend faire débaptiser le groupe "parce qu'il n'a rien d'islamique" et n'est qu'une "organisation de fous cherchant à nous ramener au Moyen Âge".
 

Enfin dans le concert de réaction je veux retenir celle positive, une foi n'est pas coutume, d'Al-Azhar, l'une des plus prestigieuses institutions de l'islam sunnite basée en Egypte, qui a condamné vendredi la destruction par le groupe Etat islamique de la cité antique de Nimrud dans le nord de l'Irak, appelant à "éradiquer" le groupe djihadiste. Al- Azhar déclare que ce que l'organisation terroriste Daech est en train de faire en détruisant des monuments dans les territoires qu'elle contrôle en Irak, Syrie et Libye est un crime majeur contre le monde entier. 

Souvenons nos que jeudi 5 mars le groupe terroriste a lancé des bulldozers à l'assaut des ruines antiques, vieilles de près de 4.000 ans, situées sur les rives du Tigre, à quelque 30 km au sud-est de Mossoul (nord), deuxième ville d'Irak contrôlée par l'EI depuis juin 2014, selon le ministère irakien des Antiquités. Le site abritait les ruines des palais des rois assyriens (civilisation guerrière qui s'est développée en Mésopotamie entre 1.800 av. JC et 609 av. JC), des temples, des sites funéraires, des bas-reliefs et des statues. Cette barbarie s'étend et il nous redouter qu'elle ne s'amplifie dans les mois à venir.

Nouvelles de la Barbarie.
Nouvelles de la Barbarie.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :