Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les combattants de l'Etat islamique poursuivent leur oeuvre de destruction. Après l'anéantissement de sites antiques irakiens, les djihadistes menacent le site syrien de Palmyre. Le directeur de l'observatoire syrien des droits de l'homme déclare qu'en effet Palmyre est menacé. Une bataille se joue à 2 kms du site. Ce site archéologique qui est une oasis à la valeur historique inestimable car elle abrite les ruines monumentales d'une grande cité qui fut l'un des plus importants foyers culturels du monde antique. Palmyre est un patrimoine universel que la barbarie islamiste d'EL menace de destruction. Ces individus s'attaquent à notre histoire,  à sa diversité qui leur sont intolérables. Nous pouvons assister dans les heures, dans les jours à venir, à la répétition sauvage qui s'est produite  Nimroud, Hadra et Mossoul!

Si certains s'étonnent encore de la raison qui entraine EL dans cette frénésie destructrice il est nécessaire de leur rappeler que c'est pour eux un acte normal qui se justifie par l'Al-Jâhilîya,  l'ignorance, le paganisme, qui désigne dans le Coran la période préislamique. Donc aucun salut pour ces traces archéologiques d'autres civilisations car chacun sait qu'antérieurement au prophète le monde était imparfait, grossier et que la lumière apportée par le phrophète place ce passé dans l'obscurité. Rayé de la carte mentales ces ruines mais encore les Platon, Diogène, Epicure, Archimède, Socrate, Homère, Virgile, les assyriens, Babylone, Nabuchodonosor, Amourabit, Summer, le royaume d'Uruk,... Ces ruines au grand jour restituant d'autres civilisations fixées une fois pour toute dans le néant abrité dans les pages d'un livre saint. Ces barbares d'EL s'appliquent donc à respecter à la lettre l'enseignement coranique et ne peuvent donc etre jugés par nous pour des actes que Dieu leur reconnait de faire.

Voilà bien entendu encore un crime de l'ignorance prêt à être perpétué devant nous avec beaucoup de complicité passive. Le plus grand génocide culturel de tous les temps qui a commencé avec les talibans en Afghanistan, continué avec AQMI au Mali et actualisé aujourd'hui en Irak, Syrie dans ce berceau de l'humanité où est apparue l'écriture il y a 6000 ans. C'est dans les restes des temples des cités d'Uruk et de Lagash (le Pays de Sumer, l'actuel Irak) qu'on retrouve les premières traces d'écriture. Elles sont datées de 3300 ans avant JC. Les sumériens utilisaient des roseaux taillés en pointe (les calames) pour tracer les signes sur des tablettes d'argile. Les sumériens utilisaient l'écriture pour la rédaction de livres de comptabilité et dénombraient ainsi les possessions du temple comme les sacs de grains, les têtes de bétail... C'est effectivement avec ce changement culturel que l'homme va rentrer dans l'histoire et commencer à laisser des traces écrites et  l'homme va rapidement utiliser ce nouveau moyen de communication pour raconter des histoires... et surtout son histoire ! C'est cela qui est menacé par EL et cette  Al-Jâhiliyya qui instaure une négation de notre histoire et plonge notre humanité dans l'obscurantisme, l'ignorance et la bêtise!

 

 

Partager cet article

Repost 0