Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Les délices de la main mise quotidienne de la religion nous régalent chaque jour par une nouvelle abomination dogmatique qui frise le ridicule de l'absolue intolérance. Jugez-en par cette nouvelle de cinq jeunes Marocains qui ont été arrêtés lundi à Marrakech après avoir été dénoncés alors qu'il buvaient du jus de fruit en plein jeûne de ramadan. Ils risquent jusqu'à six mois de prison.
 

Ce crime infâme est d'avoir, par une température de 48°C, bu un jus de fruit. Il y avait la pomme qui croquée par Ève avait exclu l'humanité du jardin d'Eden et maintenant cette exclusion de l'humanité pour cette forfaiture impardonnable d'abus de rafraîchissement... En effet cinq jeunes marocains ont été arrêté lundi par la police pour avoir rompu le jeûne du ramadan, dans la ville touristique de Marrakech, a indiqué mardi l'association marocaine des droits de l'homme.
 

Ils ont été dénoncés à la police par une âme juste assoiffée de pureté religieuse pour gagner sa place dans l'au-delà; cette gigantesque supercherie à laquelle même la Française des Jeux n'avait pas pensé dans son catalogue des grattages de crédulités! 
Selon le président de l'organisation à Marrakech, Omar Arib, "ces jeunes accompagnaient un de leurs amis à l'aéroport. Et il semble que la chaleur les ait poussés à boire du jus de fruit en public à côté de vendeurs de la place Jamaa El Fna". Repérés, ils ont été dénoncés par la police et interpellés.

 

Les jeunes gens doivent être jugés mercredi. Ils encourent entre un et six mois de prison. C'est le juste prix. Au Maroc il y a une double tarification pour les boissons: une de nuit et une de jour. La taxe diffère à la tombée du jour.
Et toujours au Maroc, ce délicieux pays ami, une belle monarchie qui répond peut-être au vide constitutionnel de notre Emmanuel Macron, nous recevons des perles d'une grande finesse. 

 

J'en veux pour exemple celle du Ministre de la justice et des libertés, Mustapha Ramid, avec ces étonnants propos sur les homosexuels: "Ces personnes devraient subir une intervention chirurgicale afin de vivre leur vrai sexe". 

Interrogé par l'animateur de la radio marocaine sur la criminalisation de l'homosexualité, le ministre PJD a estimé que les homosexuels devraient changer de sexe ne pas être inquiétés par la loi. "Si un citoyen a une voix d'un homme et qu'à l'intérieur c'est une femme et qu'il se comporte comme tel, je préfère qu'il change de sexe", a-t-il expliqué.

Chronique ordinaire de la bêtise et d'une société arriérée. Imaginons un seul instant de tels propos tenus par Christiane Taubira. Quel tollé entendrions nous! Mais aussi soyons clairs nous aurions également une satisfaction vive de nos archaïques lilluminés de dieu de tous poils dans une union liberticide rapidement scellée. Enfin de compte cette éminence chérifienne ne porte que de la haine pour la différence et à la distinction de ministre de la liberté on devrait lui ajouter le titre glorieux de ministre de l'uniformité. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :