Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est le NON du courage. Le NON au chantage de ces chefs d'états européens entrés en campagne avec indécence contre ce droit du peuple grec à l'autodétermination. Les grecs ont écrit la page du politique contre le système éconmique...

Ce soir je suis heureux car cette victoire c'est celle de tous les "archaiques" comme le définissait notre moderne Valls. Ce dernier et ses amis ont mésestimé les prises de conscience, la force du combat social et la dignité des "petits" écrasés par leur technocratie libérale qui étouffe  les peuples.

Je suis content car je vois les tronches des réformistes, des libéraux qui affichent encore des tee-shirts socialistes et qui nous méprisent alors que nous nous battons pour résister à leur marée dont les vagues succesives noient d'une part notre dignité et d'autre part tout essor démocratique à vouloir vivre décemment en partageant les richesses. Je suis content de voir ces "socialistes" qui ont oublié l'essence même du combat social contre les paupérisations ordonnées par Bruxelles, par les technocrates qui ont organisé la dette pour les entreprises allemandes, françaises... Je suis content de voir ces Carrier, Tancredi, Bedouret et consors complices d'une France absente dans son devoir de solidarité et qui nous pompent par leur arrogance libérale, ler nouvelle passion pour ce marché qui soit disant régule tout comme Bruxelles a pu vouloir croire imposer par les moyens les plus odieux et pervers cette politique  autéritairesans mesurer l'état de souffrance jamais atteint par ce peuple. Les allemands allant même jusqu'à désindustrialiser ce pays qui voyait sa féta nationale être produite essentiellemet en Allemagne!

Les grecs se sont exprimés et les dirigeant européens sont tous silencieux ce soir! Alexis Tsipras a pris la main et demain Merkel et Hollande ne pourront plus lui dénier une légitimité! Légitimité grecque et demain une  nouvelle légitimité peut-être en Espagne avec Podemos... Tsipras est à plus de  60% et Hollande sous la barre des 20% !!! Peut-être saura-t-il prendre le bon train et enfin prendre la décision de soutenir la Grèce qui depuis cinq ans souffre et n'en peux plus de faire des sacrifices. Il faut négocier et respecter ce peuple qui donne à l'Europe une leçon de démocratie. Tsipras n'a pas menti à son peuple en ce moment fort de catastrophe humanitaire! Hollande doit comprendre qu'il faut savoir respecter une nation et que le temps des mensonges et des trahisons est bien un archaisme! Qu'il prenne le courage d'effacer une dette souveraine.

Partager cet article

Repost 0