Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une intervention de  Dominique de Villepin - eh oui on en apprend tous les jours - qu'il faut mettre en avant dans le concert d'idioties entendues ces jours derniers tant à droite qu'au centre et au PS:  "Nous avons un devoir de réussite vis-à-vis de la Grèce et de nous même...Il y a longtemps que l'Europe n'a pas été fière de réussir quelque chose." Pour lui, "il faut de l'imagination" pour régler la crise financière européenne: l'une des solutions commencerait par "la restructuration de la dette, voire une remise de dette. C'est aussi inventer un nouveau mécanisme: faisons en sorte que les remboursements grecs aillent en priorité à l'investissement grec".

"Je suis affligé par l'aveuglement européen", dit-il encore. "Prendre le risque de renvoyer la Grèce à l'instabilité des Balkans, à la poudrière du Moyen-Orient et à la fragilité du Maghreb... L'Europe a besoin de se stabiliser à ses frontières. Nous sommes incapables d'inventer un grand projet. Nous ne sommes pas de vraies démocraties, alors arrêtons de donner des leçons aux autres: nous sommes devenus des démocraties médiatiques. Aujourd'hui nos dirigeants parlent pour les micros et les caméras: mais ils ont oublié les peuples ". Je rejoins totalement Dominique de Villepin dans son approche eton ne peut être que d'accord! 

Partager cet article

Repost 0