Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Démonstration du vote socialiste version Cambadelis. Notre PS local devrait ou aurait dû s'en inspirer comme tremplin pour leur candidat à la succession du maire! Pour voter au référendum du parti socialiste rien de plus facile. Il suffit de se rendre sur le site ouvert pour l'occasion et de cliquer sur «oui ou non» ( les démocrates qui combattent justement pour que les bulletins blancs soient pris en compte seront déçus car le vote blanc est impossible ) à la question posée par le PS, de renseigner un nom et un prénom ( aucune obligation de mettre sa véritable identité ), une adresse email valide et le code postal que l'on souhaite. Pour que le vote fonctionne, il est obligatoire de cocher la case: «J'accepte la charte d'engagement». En revanche, il n'est pas nécessaire de valider la mention suivante: «J'autorise le Parti socialiste à utiliser mes coordonnées afin de m'informer des actions». Attention, toutefois: seuls les électeurs ayant coché cette dernière case verront leur vote comptabilisé, a souligné un haut responsable du PS, évoquant les préconisations de la Cnil. Une fois le vote pris en compte, le participant reçoit alors dans la foulée un courriel avec un lien. Dès le clic sur ce lien dans sa messagerie, le vote est alors définitivement validé: «Merci, votre vote a été confirmé!»

L'opération, qui dure à peine une minute, peut être répétée autant de fois que l'on veut. Ainsi en très peu de temps, des journalistes ont pu voter trois fois en renseignant à deux reprises un nom et un prénom inventés pour l'occasion, avant de jouer le jeu et de mettre ses véritables coordonnées. Quant à l'email, rien de plus simple là encore: la création d'une adresse de circonstance est très rapide et le processus peut être réitéré sans limite sur les différents systèmes de messagerie. Si certains veulent «troller» le référendum organisé par le PS ce week-end, en participant massivement sur Internet et en votant... «non» à l'unité, ils seront servis… mais moi je ne triche pas et je refuse de passer sous les fourches caudines d'un PS autiste des principes qui ont participé de sa fondation. 

avec ces méthodes il est simple de gonfler un résultat ou tout simplement de maquiller un échec en une victoire. Si nous votions ainsi pour les municipales les socialistes de Fontenay-sous-bois auraient conservés leur somptueux local et surtout leur candidat aujourd'hui en serait le maire...

Partager cet article

Repost 0