Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décidément l'entreprise de démolition du socialisme ou du parti socialiste s'accélère avec les derniers éclats du tonitruant Valls qui affirme sans sourciller qu'on a tous "une part d'homme de droite". Ces propos s'ajoutant à ceux tout aussi licencieux du bon docteur Le Guen " qu'il y a trop de syndicats en France" et de la dernière Macronerie qui pince sans rire annonce que "la vie d'un entrepreneur est plus dure que celle d'un salarié"... on atteint là en moins de tout en 24 heures un sommet de la dégénérescence politique de ces hommes issus du parti socialiste. J'y oppose tout mon dégoût, mon mépris et ma rage face à cet indécent étalage d'une entreprise en démolition. Mais qui peut encore se reconnaître de ce parti qui en pleine lumière, en toute crudité tient des propos qu'auparavant appartenaient au glossaire de la droite? J'ai du mal à croire et pourtant les faits m'en donnent la démonstration contraire que des militants locaux du PS puissent accorder leur crédit à de tels propos qui sont si éloignés des valeurs qu'ils affirment défendre. Je ne peux y retrouver ceux avec qui je militais lorsque j'avais la charge et la responsabilité de la section de Fontenay. Il est vrai que selon Valls il s'agit de moderniser, actualiser à l'aune de notre société ce PS si vieillot paraît-il! Je ne comprends rien à cette modernité et s'il faut faire la course à l'échalote avec le modernisme et régler un ajustement societal, ils, ces renégats, trouveront certainement des valeurs de référence avec le front national! 

Partager cet article

Repost 0