Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout au long de week-end j'ai bossé pour préparer l'événement du 10 février au Centre d'Art Immanence autour de la correspondance inédite entretenue par Robert Filliou avec son ami Roger Tabanou. Une correspondance essentielle car demeurant aujourd'hui le seul témoignage irréfutable sur ces années américaines où s'est forgée, s'est renforcée la personnalité de celui qui allait une décennie plus tard marquer de son empreinte si particulière et lucide le monde de l'art contemporain en y apportant poésie, économie et philosophie. Une plongée dans l'abîme de l'intime et de la confession. La seule confession possible c'est à dire au seul Ami qui sait comprendre, qui sait ne pas juger et dont il est redevable. Cette correspondance bouscule les à-priori, les idées reçues ou les contrefaçons toutes faites de ceux qui se sont essayés à la biographie de Robert Filliou. Rechercher à comprendre Filliou sans avoir recours à l'éclairage de cette correspondance ne fait que diminuer l'intensité souterraine de son œuvre. Le dernier poème de Robert est déjà en filigrane dans cette correspondance. Pour certains cela peut-être une révélation mais pour moi c`est une évidence! Cette correspondance me fait plonger dans le creuset de la création et une grande part de Robert s'est construite, co-construite avec Roger bien en amont, dans les faubourgs d'Ales, au  bord du Gardon, au lycée Jean-Baptiste Dumas, dans le maquis cévenol de Saint Etienne Vallee Française et dans l'échange de cette correspondance entre Europe et Amérique...

Travailler sur tout cela est passionnant pour définir une nouvelle approche sensible de Robert Filliou mais c'est aussi pour moi un redoutable travail d'introspection car jusqu'à présent il me semblait connaître le destinataire alors que je découvre non pas un père mais un jeune homme qui illumina Robert et pris une part importante dans ce chemin commun qui les fit devenir hommes. Je redécouvre cette part essentielle qu'il prit par son partage et sa proximité dans la construction complexe de la personnalité de Robert. 

Partager cet article

Repost 0