Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De retour après un passage éclair à Koungheul pour participer aux débats et commissions de travail des Assises sur le service public de l'assainissement, j'ai pris le temps de consulter les différents compte-rendus que j'ai pu relever dans les divers médias sénégalais. Tout d'abord sur le site internet local de "Koungheul info" qui a l'origine de sa création à pu trouver tout le soutien technicien de notre ville. 



KOUNGHEUL INFO: Clôture des Assises sur le service public d’Assainissement dans la commune.
Les assises sur le service public d’assainissement dans la commune de Koungheul qui se tient  à la mairie de Koungheul en est à son deuxième jour d’activité. Cette journée met l’accent sur deux questions essentielles  à savoir:
- Quelles sont les stratégies à mettre en œuvre pour permettre la pérennisation du projet au lendemain du départ des partenaires ?
- Comment faire pour valoriser les déchets aussi bien solides que liquides pour permettre aux ménages et aux comités de salubrité de tirer profit des revenus qui pourraient générer la transformation de ces déchets ?
 Pour se faire, les participants sont séparés en deux groupes pour essayer de trouver des réponses aux questions posées. A la fin des travaux de groupes il s’en est suivi une séance de récapitulation pour permettre aux participants d’intervenir sur les solutions proposées par les membres des groupes
Les  partenaires sont satisfaits des propositions et ils ont pris l’engagement de continuer la collaboration avec la commune. Mais ils ont posés des conditions à la commune. En voulant que celle-ci prenne les dispositions à mettre en application les résultats issus des assises sur le service public d’assainissement dans la commune. Et parmi ses proposition nous pouvons citer le recrutement imminent de la commune d’un technicien de surface qui pourra mettre en oeuvre les politiques d’assainissement de la commune et de ses partenaires.
Pour terminer le maire Souleymane MBOUP remercie toute l’assistance et promet que l’équipe municipale, au sortir de ces assises, organisera un conseil extraordinaire pour annoncer les applications et mise en pratique de tout ce qui a été proposé comme solution pour permettre à la commune d’entrer dans le cercle des communes les plus propres du pays.


Voici maintenant l’annonce de ces Assises selon la relation du site internet sénégalais d'information: Dakaractu. Article en date du 8 mars 2016 paru sous le titre de : 


"Commune de Koungheul : La problématique de l’assainissement passée au peigne fin"


L’assainissement demeure une problématique majeure pour les collectivités locales du Sénégal aussi bien en milieu rural qu’urbain. Le taux d’accès aux ouvrages d’assainissement reste encore très faible et le Sénégal n’atteindra pas les Objectifs du Millénaire pour le Développement en ce qui concerne le sous-secteur de l’assainissement.  
En milieu urbain, la gestion des déchets solides est déficiente dans la quasi-totalité des communes du pays. Koungheul ne déroge pas à la règle, confrontée qu’elle est à des problèmes environnementaux très préoccupants. Pendant deux jours d’assises, les 22 et 23 Mars, se sont réunis autour de l’équipe municipale, dirigée par Mayacine CAMARA, les différents acteurs impliqués dans ce combat.  
Selon le premier magistrat de la ville, M. CAMARA, cette concertation qui s’est voulue  « participative et inclusive s’est fait sous la forme d’assises qui nous a permis  d’une part, de dégager les acquis obtenus en matière de gestion des déchets et d’autre part, d’identifier les défis à relever pour une pérennisation du système mis en place. » Ainsi donc pendant deux jours et  grâce au financement des partenaires de la ville jumelle de Fontenay-sous-Bois (France), les participants ont réfléchi sur le thème «Quelles stratégies et actions de pérennisation de la gestion des services d’hygiène et d’assainissement dans la commune de Koungheul ».  
De cette large concertation des propositions concrètes et des recommandations fortes ont été faites pour améliorer le service  d’assainissement dans la commune de Koungheul. Il s’agit entre autre propositions le renforcement du service technique municipale en charge de l’assainissement,  la mise en place d’une commission  communale, la redynamisation et l’appui des comités de salubrité pour une gestion communautaire des dépôts relais. Par ailleurs, la   commune s’est engagée  à nettoyer les dépôts relais à temps, d’élaborer un plan d’action de sensibilisation. La ville jumelle de Fontenay-sous-Bois s’est aussi engagée à réaliser 116 nouvelles latrines en plus des 84 déjà réalisées. En conclusion des travaux le maire de la commune a vivement remercier tous les participants et les a invités « tous ensemble à faire de Koungheul une ville propre »...

 

Le cadre de ces journées d'assises m'a donné l'occasion inespérée en compagnie du chef de Cabinet du Maire, Monsieur Jean-Jacques Joucla, de faire le tour de certaines réalisations, de constater les progrès et d'évaluer les dysfonctionnements afin naturellement par notre expertise d'y remédier. Partie de rien, la ville de Koungheul, aujourd'hui, peut se prévaloir d'avoir rempli grâce à notre action de coopération ces objectifs de dotation de latrines dans toutes ses écoles primaires son objectif d'être aux normes définies par l'ONU. Mon prochain post concernera cette visite d'état des lieux.  




 

Nous reconnaîtrons sur différents clichés les représentants de l'ONG Eaux Vives, l'adjoint du Préfet du département de Kafrine, quelques personnalités locales.
Nous reconnaîtrons sur différents clichés les représentants de l'ONG Eaux Vives, l'adjoint du Préfet du département de Kafrine, quelques personnalités locales.
Nous reconnaîtrons sur différents clichés les représentants de l'ONG Eaux Vives, l'adjoint du Préfet du département de Kafrine, quelques personnalités locales.
Nous reconnaîtrons sur différents clichés les représentants de l'ONG Eaux Vives, l'adjoint du Préfet du département de Kafrine, quelques personnalités locales.

Nous reconnaîtrons sur différents clichés les représentants de l'ONG Eaux Vives, l'adjoint du Préfet du département de Kafrine, quelques personnalités locales.

Partager cet article

Repost 0