Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

J'avertis tous mes lecteurs et toutes les lectrices que ce post ne saurait présenter des faits réels ou à donner à croire que des hommes sont capables de telles ignominies barbares. En outre je tiens naturellement à affirmer que de vouloir trouver un quelconque fond religieux à ces actes serait une atteinte morale à la foi des uns et des autres. Je pense même qu'il faudrait énoncer que le djihâdiste n'a rien à voir avec le djihadisme. Cela serait parfait pour tous les imbéciles de ce monde aveugle...


Les derniers jours sont lumineux d'effroi et de terreur. En fin de semaine dernière c'est au Nigeria que la violence aveugle à frappé dans un village avec plus de 80 morts dont des enfants brûlés vifs et cela dans l’indifférence générale des médias trop affairés à applaudir Barack Obama qui s’était rendu pour la première fois mercredi dernier dans une mosquée à Baltimore pour condamner les propos politiques ″inexcusables contre les musulmans américains″. Ces médias trop affairés à ces violences d'une inouïe barbarie frappant Baltimore n’ont pas jugé bon de nous parler des terroristes islamiques qui ont incendié et brûlé vifs 86 personnes dans le village de Dalori au Nigeria.

 

Terroristes membres  de l’État islamique d’Irak et de son affiliation d’ISIS nigériane connue sous le nom de Boko Haram ont utilisé des bombes incendiaires sur les maisons du village. Terroristes qui selon les témoins ont rigolé en entendant les cris des enfants, dont des nourrissons, brûlant à mort dans leurs huttes. Nos médias n'ont pas relaté les scènes d’horreur remplie de cadavres calcinés, ainsi que des morts criblés de balles qui jonchaient les rues de Dalori et de deux camps de réfugiés à proximité qui abritent plus de 20.000 réfugiés. Le village et les 2 camps ne sont qu’à quelques kilomètres de la forteresse de Boko Haram qui fait partie de la plus grande ville dans la partie nord-est de ce pays d’Afrique et qui est majoritairement chrétienne. Zone chrétienne qui est visée par ces tenants d'une lecture littérale de leur unique ouvrage. Le bilan humain s’élèverait désormais à 86 morts. Boko Haram, qui a fait allégeance à l’État islamique, a tué environ 20 000 personnes et entraîné l’exode de 2,5 millions de personnes depuis six ans...


Et comme l'actualité  refuse le vide c'est naturellement qu'une page identique et sanguinaire s'est naturellement ouverte hier à Lahore au Pakistan avec cet attentat le dimanche de Pâques tuant plus de 70 personnes dont des enfants... Les Talibans voulaient viser les chrétiens. Ce n'est pas moi qui le dit - trop soucieux de ne subir les affres du dénonciation pour racisme - mais Ehsanullah Ehsan, le porte-parole du Jamaat-ul-Ahrar, une faction des talibans déclarant avoir perpétré l'attentat car " les chrétiens sont notre cible". "Nous commettrons d'autres attentats de ce type à l'avenir" a-t-il ajouté: "Les infrastructures de l'armée et du gouvernement pakistanais, les écoles et les universités figurent aussi parmi nos cibles". 
Selon le dernier bilan disponible, l'attentat suicide qui a frappé Lahore en plein dimanche de Pâques a fait 72 morts, dont 29 enfants, ainsi que des dizaines de blessés. 

Pour vous rassurer certains vous affirmerons que cela n'a rien à avoir avec la religion et car même que l'on reconnaîtrait que ces combattants sont mus par une croyance, ils recuiront en général celle-ci à un fanatisme débile ou à une folie barbare. Les djihadistes sont des jusqu'au-boutistes de la vérité tout comme ceux, soutenus par leur certitude d'un combat juste, qui menèrent les guerres de religions dans l'Europe du XVIeme siècle qui n'étaient assurément pas tous de grands théologiens. Ehsanullah Ehsan, le porte-parole du Jamaat-ul-Ahrar, une faction des talibans. Ces terroristes tant au Nigeria qu'au Pakistan ou en Belgique et France défendent un dieu unique, protègent son image, travaillent à son triomphe et bâtissent son royaume. Leurs textes et vidéos sont explicites. Ils s'inscrivent dans une communauté ou chacun s'en remet à la transcendance d'une autorité, à des révélations prophétiques, à des anges protecteurs, au jugement dernier et surtout à la résurrection des corps dans un Paradis. Ils s’en réfèrent à des réalités invérifiables et ils répugnent à la raison qui leur est incompatible...
Et demain une autre boucherie complètera le commerce sanglant de ces radicaux religieux.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :