Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est pathétique, c'est socialiste, c'est Carvounas.

Je  le félicite pour cette élection« ( le 27 avril le  Conseil national de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR) a élu Luc Carvounas, sénateur-maire PS d’Alfortville, comme 1er vice-président ), s’est  réjoui Jonathan Kienzlen, premier fédéral du PS94, qui a succédé à son employeur au printemps dernier. « Je l’invite d’ores et déjà à la réunion départementale des élus socialistes et républicains qui se déroulera avant l’été et que j’organiserai avec le Président de l’UDESR 94. » Aux vues des résultats électoraux des deux dernières années il n'y aura pas foule. À moins d'y inviter avec les socialistes les Républicains et parfaire ainsi au mieux la glissade libérale, de renforcer l'axe droitier. 

Cette info est toute aussi pathétique que le passage de relais local entre les deux maîtres d'œuvres de la déliquescence fontenaysienne du PS pour assurer le secrétariat de section! 

Et encore plus pathétique le commentaire du néo-libéral secrétaire, la fine relève d'un parti qui se fait l'économie de toute introspection sur sa défaite municipale, sur le départ du maire relayée comme un déni de démocratie et un mensonge organisé pour mentir aux fontenaysiens... 

Pathétique argutie devant le libre choix d'un maire qui a su consulterl'ensemble de sa majorité, d'un maire soucieux de préparer l'avenir. 

Pathétique illusion de faire croire aux fontenaysiens qu'ils sont en capacité d'exercer tels des maîtres d'école un pouvoir de contrôle et d'arbitraire sanction de notre action municipale, de notre application de notre programme librement et électoralement valide par la population.

Pathétique est bien le terme qu'il convient le mieux à leurs soubresauts politiques qui les désolidarisent de plus en plus du socle social dont ils ont perdu l'écoute. 

Partager cet article

Repost 0