Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voicile discours prononcé au nom de Fontenay Socialiste lors du Conseil Municipal du 22 Mai 2016

 

Monsieur le Maire, Mes chers collègues, Madame la député, Monsieur le SénateurPrésident du Conseil Départemental, Mesdames et Messieurs les élus, chers fontenaysiens, chères fontenaysiennes,

 

Ce dimanche 22 mai revêt un caractère tout particulier pour notre ville. En effet nous vivons une transition douce, légale et démocratique avec le choix de Jean-François Voguet de se retirer de sa charge pour laisser Jean-Philippe Gautrais prendre le relais. La méthode est incontestable et s’appuie sur la Loi et le contester par je ne sais quel argutie d’un engagement non tenu envers les fontenaysiens  est un acte populiste qui s’appuie fallacieusement sur la méconnaissance du fonctionnement de nos institutions. Le choix de Jean-François Voguet lui appartient, il est celui d’un homme libre désirant la tâche accomplie prendre le temps du quotidien, de savourer par une distance le goût de la vie et donner aux siens ce qu’il a donné à sa ville. Jean-François Voguet élu maire par les conseillers municipaux et après les avoir consulté s’en remet à leur vote à leur choix pour désigner son successeur. Jean-François Voguet par ses mandats illustre l’accomplissement d’un parcours militant exemplaire. Conseiller municipal, conseiller général, maire, sénateur et maintenant conseiller municipal et conseiller à la Métropole du Grand Paris son parcours est celui d’un homme au service de Fontenay-sous-Bois. Un homme d’écoute et convaincu par le dialogue. Un homme exigeant pour sa ville.

Au nom des socialistes, ceux du moins qui s’en réfèrent encore à l’héritage des militants précurseurs, fondateurs de la République, animateurs du mouvement social, précurseurs des combats pour l’égalité, des Jaurès, des Blum ; c'est-à-dire de cet archaïsme si décrié par les tenants actuel d’un libéralisme, d’un social libéralisme novateur, je tiens d’abord à saluer le travail accompli pour, au cours des décennies, transformer notre ville en une ville qui s’est ouverte au monde et développée en harmonie. Jean-François Voguet a toujours évité de précipiter notre ville dans ce mur idéologique vers lequel nos oppositions se complaisent depuis 1965 à vouloir le prophétiser. Jean-François Voguet en prenant la suite de Louis Bayeurte a œuvré sans relâche pour l’unité des forces de gauche réunies autour de programmes, de projets municipaux partagés. Il a poursuivi ce travail de pionnier qui faisait de Fontenay en 1965 l’une des trois villes en France seules a appliquer en précurseur ce qui en 1972 allait devenir le Programme commun avec des municipalités d’union  de la gauche. Les socialistes sont présents depuis 1965, sans discontinuer, et pour ma part je suis gré à Jean-François Voguet d’avoir avec mes collègues Françoise Garcia, Clémence Avognon Zonon et Georges Locko pu depuis la mandature précédente accomplir notre mandat avec le respect à un engagement de programme et surtout ce qui m’importe plus que le programme de sincérité, de confiance et d’autonomie. Sincérité, confiance et autonomie c’est la « marque de fabrique » d’une équipe municipale menée par Jean-François Voguet. Nous sommes, les élus socialistes du groupe municipal Fontenay Socialiste de part notre légitimité républicaine et historique fiers de participer de cette majorité. Des la SFIO en 1965, du Parti Socialiste d’Epinay en 1971 à Fontenay Socialiste aujourd’hui c’est notre histoire partagée de l’union.

Et je sais que demain avec Jean-Philippe Gautrais cette union sera le facteur essentiel pour nous rassembler autour d’un Fontenay de proximité, de solidarité et placé au cœur des espérances de chacun de ses habitants comme étant une ville harmonieuse. Je connais Jean-Philippe, je connais sa proximité avec le terrain, je connais son attention et sa qualité d’ouverture. Je sais aussi combien il est imprégné par cette méthode de travail collégiale initiée par Jean-François Voguet. La tâche à venir, dans ce monde complexe, avec cette épée de Damoclès des dotations d’état qui se réduisent drastiquement et qui si l’on y prend garde peuvent anéantir notre pacte social, notre programme équilibré de développement économique, urbanistique, culturel et social et nous engloutir en des territoires distants peu enclins à préserver le tissus local de notre ville, notre tache à venir donc nous amène à poursuivre avec vigilance sans dévier de notre engagement avec les Fontenaysiens. Signataire de ce programme d’action municipale Fontenay Socialiste sera aux côtés de Jean-Philippe Gautrais.

Jean-François je te remercie pour ta confiance accordée à notre groupe socialiste, je te remercie d’avoir su maintenir cette nécessaire union pour accomplir cette mandature. Et personnellement je te remercie pour ton soutien lors de ces heures difficiles où certains se réfugièrent dans la calomnie pour me déconsidérer et atteindre ta majorité municipale. Ce soutien m’est cher car au-delà de principes de vie politique bafouée c’est aussi ton amitié que tu as mis en avant. Jean-François, mon ami, merci. Jean-Philippe, mon ami, Louis Bayeurte, Jean-Fançois Voguet, le mouvement associatif ont tracé ce chemin que tu vas suivre et sois assuré que nous serons à tes côtés, avec notre différence, pour le parcourir.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :