Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Fontenay Socialiste est le nom du groupe d'élus de la majorité municipale fontenaysienne qui se réclament des valeurs socialistes que le Parti Socialiste n'est plus apte à défendre ni à assumer par ailleurs. Tout nous sépare du PS et de ses défroqués des combats sociaux, prêts à dénier tout droit de manifestation à ceux et celles qui s'opposent à leurs dérives.   Ces mêmes qui au concours Lepine 2016 du social-libéralisme sont les créateurs du concept de la manifestation statique!  Localement ilsont réduit en lambeau une section locale dont les aspirations critiques de notre politique locale se rapprochent dangereusement de celles affirmées par la droite. J'ai pu parcourir les lignes d'un entre-filet du Parisien 94 mettant en exergue la fuite des militants, la dispersion des intelligences et la perte des repères socialistes qui parcourent la fédération du Val-de-Marne avec un focus sur Fontenay-sous-bois et les désillusions de certains. Certains ont le courage de mettre en avant leur attachement aux valeurs de gauche - comme l'ex-directeur de campagne aux municipales - alors que d'autres se réfugient dans d'obscures raisons familiales pour justifier leur retrait. La maison socialiste prend l'eau à Fontenay et c'est un exploit lorsque l'on étudie la topographie des lieux qui aurait dû les protéger de la noyade... De ce naufrage il demeure un groupe de la majorité municipale pour maintenir ces valeurs à flot et surtout œuvrer au bien-être des fontenaysiens et au développement harmonieux de notre cité. Il demeure également des contacts avec d'anciens militants qui se désespèrent et affirment vouloir relever la tête face à ses abandons. Des abandons de fond qui signent une fracture semblant s'accroître au fil de l'actualité et des choix gouvernementaux. Ce n'est pas Fontenay Socialiste qui s'isole mais bien le PS loçal qui fuit la réalité et qui crée une passerelle pour établir un rapprochement avec ce marais mou de la politique qu'est le centre-droit. L'ancrage à gauche s'est rompu et le PS semble naviguer en pleine dérive alors que tout démontre qu'il est guidé d'une main ferme par un Premier Ministre autoritaire, cassant, bien décidé à le mener sur le rivage inhospitalier du libéralisme c'est à dire cette terre bien connue des déstabilisation " régulées " par la seule loi du marché, la Loi du plus fort.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :