Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 



À longueur d'année on me bassine de respect et d'honneur. Mais il y toujours et toujours ceux horribles crimes d'honneur et ceux de respect - entendre par là ceux de respect pour dieu "offensé" qui ne sait jamais se défendre seule mais arme par venge le bras des imbéciles et des incultes. Aujourd'hui encore une preuve qui vient brûler tout espoir de "refondation" avec à Meknes cet homme - en est-ce bien un? - qui a immolé par le feu ses deux sœurs dont il soupçonnait une légèreté de mœurs! La suite on la connaît tristement identique à toutes les issues de ces drames odieux, de ces emprises mâles sur la femme obligée à vivre murée tant physiquement que moralement. C'est à Meknes, c'est avec un jerricane d'essence un briquet ou une allumette pour deux torches vivantes, deux femmes soumises et livrées à la turpitude fondamentaliste d'un bon croyant qui a bien compris que la femme n'est aucunement son avenir mais seulement son objet et la funeste réalité de son impuissance. Ne me parlez plus de la culture du respect et de l'honneur. À celle-ci je préfère celle de l'égalité, du partage pour avancer ensemble.
C'était le 7 Août à Meknes pour faire suite au crime, toujours d'honneur, du 27 juillet à Meknes, encore, où un autre salaud à tué un jeune homme amant de sa sœur  pour toujours et encore - sale et abjecte récurrence d'un monde où crime et culture se confondent, laver l'honneur de sa famille. 
Et aujourd'hui les femmes ont été encore salies, avilies non pas à Meknes mais chez nous en FRANCE avec l'abjecte décision de ces juges - sans  honneur mais décidés à laver l'affront fait à leur machisme - qui ont refusé la libération de Jacqueline Sauvage! Après les violences répétées de son mari elle doit subir cette dernière offense, dernière claque de la justice. Indigne. À quoi ressemble une grâce partielle monsieur le Président? Il faut pour l'exemple que Jacqueline Sauvage soit libérée, soit même rapidement graciée sinon la décision deux juges donnera aux coupables de violences conjugale la force de continuer et les victimes auront encore à subir les coups. 


Partager cet article

Repost 0