Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

29 septembre c'est ma fête - Michel - mais c'est aussi un anniversaire; celui des 9 ans de ce blog qui prend forme, se développe et vit avec mots, des lignes, des illustrations, des vidéos, des humeurs bonnes ou mauvaises, de l'attachement à des idées alors que se délie une certaine idée sociale de la société, des amitiés et des trahisons, des découvertes d'horizons nouveaux, des constructions, de l'éphémère et du récurrent, des naissances avec Élise, Clémentine et Desti, des disparitions avec Ravenala, Sisyphe eh Cheops, un mandat municipal puis un autre, des rencontres avec Laurent Marissal, Fabrice Brunet, des amis toujours présents comme Frederic Vincent, Marc Papillion, Fernando Martins Antunes, des collègues fidèles en amitié et engagement comme Clémence Avognon Zonon, Georges Locko et Francoise Garcia, de l'avenir et de la perspective politique avec Yohann Rispal, Brigitte Tironneau, des voyages comme l'Islande qui a nourri ma création, l'Algerie avec le merveilleux et unique Mouhib Khatir et le silencieux mais riche Mohammed Maiz, les regrets malgaches, les fabuleux Francois Javel, Carmol Pause amis de la Réunion, le flamboyant Gaston de Medeiros enraciné à Dakar, le bâtisseur Alain Asik pour qui l'ouest africain n'a plus de secret, Doudou Sakho pour lequel l'ouest africain n'a jamais eu de secret, Jean-Jacques Joucla l'éminence devenue africaine, Joachim Vidal Tome de Praia de Leiria qui m'a initié aux secrets de Marinha Grande au Portugal, Marc Van Beneden le toujours disponible et dévoué ami d'Etterbeek, Olena Korovina qui traduit toutes nos pensées à Brovary, les santés ukrainiennes, la Laure, le Dniepr, les sapeurs pompiers héroïques de Brovary, Rafaele Veneziani avec son édition originale du Code Napoléon et sa passion pour la vieille dame qu'est la Juventus de Turin, les juristes Ludmilo Sene dans son Brésil si éloigné mais proche de mon cœur par sa fraternité lumineuse et Gilles Guglielmi plus près et toujours fraternellement attentif et humble de son intelligence éclatante et sensible, le généreux Sénateur Maire Jean-Francois Voguet qui a tant donné avec passion à Fontenay et qui aujourd'hui en retrait vit une renaissance, aux ami-e-s fontenaysiens du service public comme Alain Regnier, le personnel d'accueil de la mairie, les gardiens avec Alain Girard, le regretté Patrick Mut, Patrick Deby, Laurence Didière, Farid au garage, le talentueux Nikos Maurice, et d'autres et d'autres..., au complice, journalier de mon travail nourricier, Pascal Bajou et nos livres toujours ouverts, à la laïcité éraflée, aux passions à venir, à la peinture toujours aussi essentielle. Et je pense aussi aux attaques, aux menaces, aux idiots et idiotes, à ceux et celles qui ont trahi de beaux engagements socialistes, à certains de mes adversaires politiques de droite que j'estime pour n'avoir jamais franchi la ligne rouge de l'irrespect et de s'en être tenu à la nécessité du débat, à ces amis politiques qui sont à l'envi partis à l'assaut de ma résistance socialiste pour endiguer leurs dérives, leurs ambitions en nourrissant le mensonge, le discrédit et l'infamie jusqu'à la disparition, au vol d'une œuvre réalisée en colère d'une Louisiane inondée de pétrole. Ceux-ci et celles-ci ont rempli les pages les plus sombres de ce blog et m'ont appris le dégoût. 

Un blog c'est un ensemble parfois en apparence hétéroclite car répondant à l'humeur du jour mais surtout tous ces posts se succédant les uns aux autres finissent par offrir une image bien réelle de ce que je pense être: passionné et engagé, jamais le tempérament attiédi pour complaire aux uns et aux autres. 

Et toutes ces lignes en neuf années trouvent en constant filigrane un indicible soutien en la personne de Brigitte et tous les horizons qu'elle a pu m'ouvrir comme cette grande inconnue qu'est la culture...sourde. Bilan en rafale avec oublis mais une histoire écrite presque au quotidien. 

Partager cet article

Repost 0