Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le bouddhisme n'a pas plus de considération pour les femmes que ses collègues mono ou polythéistes. Cette "philosophie" pour certains se révèle tout aussi misogyne que les autres et la lecture des textes sacrés est révélatrice de ce mépris, de cet abaissement de la condition féminine. Tout compte fait il répond à cette universalité du fond de commerce qui n'a que peu ou aucun égard pour la femme. La lecture du texte fondamental de La Guirlande des avis du roi, lecture approuvée et recommandé par le Dalaï Lama, révèle avec brutalité, grossièreté même le rejet absolu de la femme, l'assimilation à une impureté du corps qui ça jusqu'à le comparer à des immondices. Dans son ouvrage La lumière avec la flamme, le saint homme s'exprime en ces termes: 

" L'attirance pour une femme vient surtout 
De la pensée que son corps est pur 
Mais il n'y a rien de pur 
Dans le corps d'une femme


De même qu'un vase décoré rempli d'ordures 
Peut plaire aux idiots 
De même l'ignorant, l'insensé 
Et le mondain désirent les femmes


La cité abjecte du corps 

Avec ses trous excrétant les éléments, 
Est appelée par les stupides 
Un objet de plaisir".


Si vous demeurez encore non convaincus de la misogynie du bouddhisme il faut aller extraire une preuve d'un de ses textes fondamentaux, le canon pali, qui exprime lui sans ambiguïté cette misogynie: 


"Aussi le bouddha ne cesse-t-il de mettre ses disciples en garde contre la séduction insidieuse exercée par la femme: «Il faut se méfier des femmes, leur recommande-t-il. Pour une qui est sage, il en est plus de mille qui sont folles et méchantes. La femme est plus secrète que le chemin où, dans l'eau, passe le poisson. Elle est féroce comme le brigand et rusée comme lui. Il est rare qu'elle dise la vérité : pour elle, la vérité est pareille au mensonge, le mensonge pareil à la vérité. Souvent j'ai conseillé aux disciples d'éviter les femmes."

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :