Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Αλεξαμενος ϲεβετε θεον  -  Alexamenos adore dieu

Ce graffiti a été fait au 2e siècle sur un mur de la colline du Palatin à Rome. La légende signifie " d'Alexamenos rend un culte à son Dieu". Alexamos est représenté à gauche, levant les bras en signe de prière, de louange, selon l'habitude à cette époque du premier âge du christianisme.  L'homme crucifié avec une tête d'âne représente le Christ. 


L'auteur du graffiti, un romain polythéiste, trouve complètement ridicule qu'Alexamenos puisse reconnaître comme sauveur un homme crucifié. Il est à noter qu'à cette époque, et en encore pour plusieurs siècles, un chrétien ne représentait jamais Jésus en croix. La croix était une réalité trop affreuse, trop diffamante et dégradante. Ce n'est qu'à partir du IVe siècle que la représentation du Christ en croix apparaîtra s l'iconographie chrétienne. 
Ce graffiti est l'exemple parfait des railleries ordinaires des polythéistes greco-romains qui attribuaient à l'ensemble des chrétiens le dieu à tête d'âne. Dieu des sethiens pour qui le Messie, le Fils de l'Homme est Seth. 

 

Il est sans aucun doute la première expression graphique du blasphème, ce manquement selon l'église au caractère sacré de Dieu et de ses rites. Il montre que jusqu'à aujourd'hui se maintient la tradition du rejet du caractère divin du religieux contre laquelle l'église ne cesse de lutter et pour certains cultes de réprimer avec violence. 

Graffiti blasphématoire et première représentation graphique de la croix.
Graffiti blasphématoire et première représentation graphique de la croix.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :