Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après ma visite au Quai Branly et l'exploration de cette grandiose exposition sur la Colored Line je retiens également ma grande émotion après avoir assisté à la projection de I, Daniel Blake; un film poignant révélateur de l'inhumanité de nos sociétés libérales. Ah l'Angleterre modèle! Et dire que beaucoup veulent s'y rendre. Et puis il y a dans ce film toute la misère non pas de l'immigration mais celle bien réelle d'un prolétariat anglais. L'oublier c'est mettre nos sociétés qui ne sont pas des eldorados entre les mains du fascisme. Ce film est celui d'un militant lucide où l'on reconnaît la patte du documentariste social qu'il fut avant de tourner des fictions. On comprend tout son engagement avec Corbyn et la gauche du Labour. C'est le portrait d'une société qui élimine celui qui ne rentre pas dans le cadre. Système de contrôle et de sanction importé des USA et que qui suscite l'intérêt grandissant de nos favoris aux présidentielles comme Juppe. J'invite absolument le plus grand nombre à voir ce film qui nous fait du bien et qui est loin du cinéma spectacle avec effets spéciaux et futilités américaines dont n'avons cure et qui sont des agents de décérébration pour affaiblir toutes nos résistances aux droits sociaux élémentaires. Soyons des Daniel Blake! montrons la cruauté des programmes d’austérité et l’instrumentalisation de l’administration comme arme politique.

Soyons tous des Daniel Blake
Soyons tous des Daniel Blake
Soyons tous des Daniel Blake

Partager cet article

Repost 0