Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le plus grave dans l’affaire concernant Mehdi Meklat, qui a librement tenu pendant des années sur son fil Twitter (sous le pseudo de Marcelin Deschamps avant de revenir à son nom) des propos antisémites, homophobes, sexistes, insultants à l’égard de telle ou telle personnalité… dont certains tombent clairement sous le coup de la loi, c’est la responsabilité des médias qui l’ont embauché, soutenu, promu, encensé…

Les tentatives de défausse ou de défense produites aujourd’hui, entre l’excuse par l’humour et celle par le “jeu de rôle” sous anonymat, ne seraient que pathétiques si elles ne témoignaient pas de l’impunité ressentie par leurs auteurs, qu’il s’agisse de Mehdi Meklat ou de ceux qui l’ont soutenu. On notera d’ailleurs que sous le pseudonyme Marcelin Deschamps, Mehdi Meklat ne s’en prenait jamais (sous prétexte d’humour) qu’à certaines catégories de personnes, jamais à d’autres. Le parallèle tenté par certains de ses défenseurs avec l’humour de Charlie Hebdo ne tenant donc pas ici, car Charlie s’en prend à tout le monde, sans exception.

Ce qui me sidère est que si ces tweets venaient d'un jeune écrivain d'extrême droite - comme cela pourrait être le cas - on ne lui pardonnerait rien, au contraire ce serait le lynchage médiatique avec de justes raisons car l'inacceptable outrance, la logorrhée raciste ne peuvent trouver excuse dans une quelconque affirmation d'une errance passagère... Mais ces propos ne sont-ils tenus par un type qui s'ignore d’extrême-droite? Peut- il en être autrement? Quelqu'un de gauche peut-il se retrouver dans une telle outrance? Il existe bel et bien  ce que l'on peut qualifier d'une attitude de double standard qui est en fait un aveu de discrimination extrême de la part des élites "bien-pensantes": on met la barre très bas quand il s'agit de certaines personnes, en gros on implique qu'ils ne sont pas des citoyens responsables à part entière, mais des irresponsables décérébrés n'ayant aucun lien avec notre humanité. Et... Et soudain par manipulation une pirouette s'opère. Oui... soudain cet écrivain de talent, qui publie à tour de bras, donc qui peut intellectuellement obéir à des standards de démocratie plus élevés, devient un "gamin" idiot qui ne sait pas ce qu'il écrit, donc il faut le pardonner. Je rêve! Quel mépris!

Ce que Magid Nawaz défini comme "regressive left" 

[ Nawaz élabore la définition du terme qui décrit, selon lui, une partie de la gauche caractérisée par « ce que j'appelle un racisme de faible standard : ne pas s'indigner qu'une personne à peau brune exprime de la misogynie, du chauvinisme, de la bigoterie ou de l'antisémitisme, mais exiger qu'une personne à la peau blanche soit à la hauteur des valeurs démocratiques libérales. Les véritables victimes de ce double standard sont les minorités culturelles elles-mêmes, car cela limite leur horizon. Nous rabaissons leur potentiel et les attentes qu'elles pourraient avoir envers elles-mêmes. Nous les jugeons comme des personnes dont la culture est intrinsèquement moins civilisée et, bien sûr, nous tolérons la bigoterie à l'intérieur de ces communautés. Les premières victimes de cette bigoterie sont les plus démunis de ces communautés. in Wikipedia ]

Et pour conclure une petite réflexion sur le pseudo choisi par notre repenti du tweet obsolète! Car c'est rigolo ce surnom de "Deschamps" qu'il a utilisé... En effet, Didier Deschamps, l'entraîneur de l'équipe de France (quand il n'avait pas sélectionné pour l'Euro un joueur impliqué dans un chantage à la sex-tape contre un autre joueur) avait été accusé entre autres par Eric Cantona de ne pas intégrer un "jeune des quartiers". Et Eric Cantona avait ajouté: "Chez les Deschamps, on ne se mélange pas, on le voit à son nom". Puisque le nom, pour certains "anti-racistes", suffit aujourd'hui à être suspect...

Giles Kepel avait raison d'alerter sur l'islamisation et l'indigénisation du bondy blog, canal fonctionnant dans les deux sens :  Les médias paresseux se servent de ces "journalistes" comme de correspondants permanents de zones trop lointaines pour qu'ils s'y rendent. Mais il faut s'alarmer de ce que le bondy blog diffuse dans les quartiers  sa  vision haineuse de la France, de la République et des blancs. Leur haine ethnique et culturelle serait-elle plus acceptable? et ceux qui mettent en exergue le Vivre ensemble comprendront-ils enfin que nous en sommes loin et que notre responsabilité c'est de condamner et de ne rien tolérer qui puisse raviver des braises qu'ils attisent avec un souffle de haine? En suivant ce lien c'est une plongée dans l'ambiguïté bien dessinée, lissée et vomitive mais instructive. 

http://www.bondyblog.fr/201511210001/il-aurait-pu-etre-notre-copain/#.WKnrsZ_jLqC

POUR MON MALHEUR JE SAIS QUE QUELQUES BONNES CONSCIENCES VONT SE CONFONDRE EN CONTORSIONS POUR TROUVER QUELQUE BONNE RAISON POUR ABSOUDRE CET INDIVIDU DE SA RESPONSABILITÉ. 

 Mehdi Meklat: le masque tombe et d'aucuns diluent encore les responsabilités.
 Mehdi Meklat: le masque tombe et d'aucuns diluent encore les responsabilités.
 Mehdi Meklat: le masque tombe et d'aucuns diluent encore les responsabilités.

Partager cet article

Repost 0