Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis le 15 mars, une structure de médecine traditionnelle chinoise a vu le jour au Centre hospitalier Sud Réunion. C’est sur le site de Saint-Louis que des consultations externes ont été mises en place par le docteur Emmanuelle Vuillaume De Diego.
Rattachée au Centre d’évaluation et de traitement de la douleur (CETD), cette nouvelle activité concerne non seulement la «médecine traditionnelle chinoise pour la douleur chronique» à travers de l’acupuncture et du tai-chi mais aussi la «médecine traditionnelle générale» dont l’objectif est la prise en charge complémentaire des douleurs cancéreuses, des effets secondaires des traitements en oncologie sans oublier l’aide au sevrage tabagique et alcoolique ou encore les syndromes anxio-dépressifs explique-t-on au CHU.
En l’état, il s’agit du premier service de médecine traditionnelle chinoise en structure hospitalière dans le département. À ce titre, des «liens régionaux et internationaux permettront des échanges entre cette structure et un hôpital-université de la région de Tian Jin.»

Cette nouvelle revêt pour moi un caractère important car j'ai pu développer lors de la dernière Quizaine Internatiobale de la Solidarité une soirée consacrée à la découverte de la médecine chinoise avec le docteur Nicolas Valdenaire, Secrétaire de l'association Ars Asiatica médecin Ostéopathe, médecin du sport, Praticien méthode G.D.S. Nicolas Valdenaire intervenant lors des stages de cette association pour apporter des éléments de compréhension pour la pratique du Dao Yin basés sur les données générales de l’anatomie, de la biomécanique et sur les analyses de madame Godelieve Denys Struyf (Méthode de chaînes musculaires et articulaires). Lors de cette soirée il fut assisté par mon ami Fabrice Brunet qui nous fit découvrir les arts martiaux et la spiritualité asiatique ainsi que la maîtrise du corps. L'association étant présidée par Madame la Professeure Miansheng  ZHU, Diplômée de Médecine Chinoise de Yunnan et de Beijing. Diplômée d’anthropologie médicale à la Faculté de médecine Léonard de Vinci, Université Paris 13. Docteur es Sciences Humaines option Santé à l’Université Paris 13 (PhD). En France depuis 1987 elle enseigne la Médecine Chinoise à la Faculté de médecine Léonard de Vinci, Université Paris 13 depuis 1990 et est l'un des créateurs et responsable du diplôme de Médecine Chinoise à la Faculté de médecine Léonard de Vinci, DUMETRAC, Université Paris 13 depuis 1997. Elle est Expert externe de l’AFSSAPS pour la pharmacopée chinoise en 2005 et 2006.
Conseil à l’AP-HP pour le Centre Intégré de Médecine Chinoise depuis 2011 ainsi que Professeure associée à l’Institut de Médecine Chinoise de Yunnan et à l’Institut de Médecine occidentale de Kunming
Médecin Chef de MC. Elle est membre du comité de coopération internationale du département de Médecine Chinoise au ministère de la santé de la Chine et du bureau de la fédération mondiale des sociétés de Médecine Chinoise  à Beijing depuis 2004 et depuis 2002 préside la fédération pan-européenne des spécialistes de Médecine Traditionnelle Chinoise .

 

Des gens plus que sérieux et au-delà de cette soirée de découverte et de promotion je pense qu'il est indispensable de pouvoir avoir recours à l'alternative de cette médecine millénaire sur notre ville avec une politique de santé municipale audacieuse. Il faut pouvoir mettre en réflexion ce qui est de l'ordre du possible en direction par exemple de nos deux centres municipaux de santé pour accueillir une tranche dédiée à cette pratique et nous amener à vaincre les lourdeurs, les présupposés et surtout le trop puissant ethnocentrisme d'une médecine occidentale qui ne saurait accepter le partage du savoir et de la guérison. 

Cette ouverture à la Réunion de cette structure est un appel d'air qui ouvre des horizons à défricher et pour cela pourquoi pas à Fontenay, ville qui sait combattre les préjugés de toute sorte. 

Partager cet article

Repost 0