Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yannis Varoufakis reconnaît que "les électeurs progressistes français ont toutes les raisons d’être en colère contre" le candidat – pour son programme de "déréglementation du marché du travail" et de baisse de l'impôt sur la fortune notamment." mais " refuse de faire partie d’une génération de progressistes européens qui auraient pu empêcher Marine Le Pen de gagner la présidence française mais ne l’ont pas fait. C’est pourquoi j’écris cet article : pour soutenir sans équivoque la candidature de Macron au deuxième tour. Le Front national ne peut pas s’emparer de l’Elysée par surprise, du fait d’une indifférence tactique fautive de notre part."

Yannis Varoufakis reconnaît que la politique néo-libérale de Macron est: "Déjà un échec". il conclue son intervention dans le journal Le Monde par ces mots: "Ma promesse à Emmanuel est la suivante : je vais me mobiliser pleinement pour vous aider à battre Le Pen, et je me joindrai avec la même force aux prochaines Nuits debout pour m’opposer à votre gouvernement lorsque – et si – en tant que président, vous tentez de poursuivre la mise en œuvre de votre néolibéralisme qui est déjà un échec."

s'il en est qui vont après çette communication taxer Yannis Varoufakis de social traître c'est que nous serons face un indice fort que nous sommes dans un monde à l'envers. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :