Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


michel tabanou 2009

Madagascar, la Grande île, ma terre natale, accueille des milliers de touristes, notamment des français. Le pays est attrayant, la population est très chaleureuse, et la vie n'est pas chère pour un occidental. Mais pour les malgache c’est tout le contraire et certaines « solutions » s’offrent aux jeunes filles, souvent mineures, de s’en sortir avec une nuit passée dans le lit d’un touriste pour la somme de 20 ou 30 €! Un mois de salaire moyen! Donc nombreuses sont celles qui cherchent à vendre ce charme très convoité par des touristes désireux d'assouvir leurs vices.
Des touristes qui s'attachent surtout à « sauter » tout ce qui passe sans se soucier de l'âge, profitant du désespoir et de cette faiblesse financière qui mène au drame. Immonde et selon un rapport publié cette année par le Département d'Etat américain, Madagascar est un "pays source de femmes et d'enfants victimes du trafic à des fins d'exploitation sexuelle, à l'échelle nationale" ; le rapport louait toutefois les efforts du gouvernement dans la lutte contre ce phénomène.

La réalité, c'est que les enfants, essentiellement originaires des régions rurales, sont extrêmement vulnérables à l'exploitation : ils sont victimes d'un trafic à des fins de servitude domestique, de travail forcé et de travail sexuel ; ces enfants entrent souvent sur le marché du travail avec l'approbation de leurs mères, et leurs revenus sont parfois l'unique moyen de subsistance de ces dernières.

"Beaucoup d'étrangers viennent à Toliara et se payent des filles. Ils aiment Madagascar, ils adorent les filles jeunes".

Les principaux pays sources de touristes sexuels intéressés par les mineurs sont la France, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne et la Suisse, ainsi que l'île Maurice et l'île de la Réunion, voisines de Madagascar. Les victimes sont généralement des filles, mais des cas d'hommes venus de l'étranger pour solliciter des rapports sexuels avec des garçons mineurs sont signalés de plus en plus fréquemment.

Selon les organismes de plaidoyer, la lutte progresse contre le tourisme sexuel impliquant des mineurs, mais il est particulièrement difficile de contrôler cette pratique en raison de la corruption, et même des protestations des parents, la prostitution étant souvent une activité transmise de génération en génération.

Tag(s) : #FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Repost 0