Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai beaucoup apprécié la verve, certes coutumière, de Delfeil de Ton dans l'Obs lorsqu'il alpague Monsieur Yves Cochet qui s'est livré à d'extravagants calculs mathématiques et économiques. Calculs sur le potentiel réel de pollution d'un enfant. La base du calcul en terme de pollution étant le trajet aérien Paris-New-York. C'est carré comme truc! Imparable.Donc la capacité de nuisance, de pollution d'un enfant, selon notre ex-ministre de l'environnement, notre député Vert de Paris, est de... 620 trajets! Rien que cela! Je savais pas que ça polluait tant un môminou! J'apprends. Tout cela c'est du sérieux, je pense, et les participants au colloque d' "Entropia, revue de la décroissance" en ont eu pour leurs sous! Mais c'est pas tout. Notre docte Yves Cochet a des solutions pour lutter contre ce fléau, pour limiter le coût de pollution d'un enfant et éradiquer cette prolifération: il propose une directive pour que les familles européennes soient encouragées à une "grève du troisième ventre" et ceci, je vous le dis dans le mille: les appauvrissant!
Vous vous frottez les yeux et vous avez raison, mille fois raison. De mon côté j'avoue avoir beaucoup de mal à saisir les réflexions intellectuelles de nos amis Verts! Car il est bien Vert le Cochet et pas un de ses amis pour venir contredire ces abbérations intellectuelles qui en d'autres temps ou d'autres régimes, le nord-coréen par exemple, ou l'iranien, nous mèneraient vers un désordre mental stupéfiant.
Pour en finir je songe aux vieux instits qui pour remplacer les éculés problèmes de robinet poseraient aux élèves la question de l'évaluation polluante d'Yves Cochet en raison de ses 63 ans! Il aurait du prendre un abonnement avec ce nombre de voyages le Yves!


michel tabanou 2009
Tag(s) : #FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Repost 0