Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France «perd un ami», a réagi lundi le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, déplorant également «une perte pour l’Afrique». «Confiant dans la volonté du peuple gabonais d’assurer son avenir dans la stabilité et le respect de ses institutions démocratiques, je lui adresse tous mes voeux de paix et d’unité», ajoute le communiqué du collaborateur zélé de l'Elysée. Ce communiqué de Kouchner est anthologique pour un homme qui a fait du principe "humanitaire" sa ligne de conduite! Il rend tout simplement hommage à un dictateur qui a régné en maître absolu, en le pillant, sur son pays. 40 ans de douleur, de crime, d'abus, de violence, d'exploitation, de soustraction des biens nationaux pour une addition des biens privés! 40 ans d'obscurité! Bongo n'a jamais servi les intérêts de son peuple mais bien les siens et ceux de sociétés françaises et multinationales. Je suis en colère contre ce concert de louanges et considère que vraiment Kouchner a vraiment franchi la ligne blanche! Qu'en pense Besson?

Tag(s) : #FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Repost 0