Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un électeur socialiste, à son initiative personnelle,  a écrit une lettre de dénonciation au Préfet du Val de Marne pour se plaindre de malversations dans le bureau présidé par Loïc Damiani. Rien n'autorise a étayer un tel discrédit car en effet le procès verbal est vierge de toute remarque et le bureau était, de droite comme de gauche, était comme cela en est l'usage unanimement consulté au moindre problème. Le délégué socialiste, militant du quartier à ses heures, n'a par ailleurs nullement émis de réserve comme il se doit quand on constate une anomalie durant le scrutin ou durant le dépouillement. Il a signé ce PV sans marquer un désaveu. Le militant dénonciateur fait mention du taux "anormalement élevé" de voix pour la liste Front de Gauche sur un bureau où sa composante est traditionnellement largement en tête par rapport au PS. A titre d'exemple sur le bureau que je présidais le PS était "devant" mais à ce scrutin européen il arrive en 3e position!
Il faut trouver la raison des évasions de voix du PS ailleurs! et Loïc Damiani n'est aucunement un bouc émissaire à désigner à la vindicte préfectorale! Soyons sérieux et arrêtons de ridiculiser le PS. Il aurait fallu, après ce scrutin, avoir l'honneur de remercier en vertu de l'usage républicain les électeurs qui dans la tourmente ont maintenu le cap en choisissant notre liste! Nulle affichette de remerciement. Outrecuidante désinvolture que je ressents comme une gifle! Alors il est d emon devoir de prendre sur moi prendre sur moi, militant socialiste de tous les combats - perdants et victorieux - élu PS, d'adresser mes remerciements à celles et ceux qui ont apporté leur confiance à la liste socialiste. Il aurait fallu aussi ne pas s'abandonner les 2 derniers jours dans les délices de la Madelon ou se rafraîchir sur quelque stand achalandé du parc de la mairie et ne pas imiter le candidat UMP lors des dernières municipales intenter un recours que le tribunal administratif a sévèrement jugé! Mais il avait malgré tout un dossier bien plus consistant que le vide total architecturant cette dénonciation! Ce militant socialiste, à l'initiative personnelle regrettable et inopportune, se devrait bien plus s'attacher à puiser les réelles raisons de fond d'un dés-amour électoral dans des causes sociologiques et politiques qui au niveau national entament un fossé entre les couches populaires, les classes moyennes et le Parti Socialiste. Mais chercher les causes est un vrai travail qu'il faut savoir ensuite faire "coller" aux réalités quotidiennes de notre ville et de ses électeurs! Les mots d'esbrouffe et les jugements hâtifs n'ont pas de place dans cette stratégie. Pour ma part la présence et l'écoute seront les vecteurs du nécessaire redressement et du jugement porté sur nous. Je m'y emploierais, je m'y emploie. 

Tag(s) : #PARTI SOCIALISTE

Partager cet article

Repost 0