Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Quelle exposition rafraîchissante, intelligente que celle proposée à l'Orangerie! Martin Parr, sa collection et ses œuvres photographiques... Un double régal pour l'esprit et les yeux.

Adepte de la photo-documentaire il s'est attaché à dénoncer à l'époque du tatchérisme le mal vivre de cette Angleterre en agonie sociale. Il photographie des environnements repoussants aux immondices éparpillés de cette décomposition de fin d'empire! Il capte dans son objectif tous les travers de la société de consommation et le désuet de certaines situations tout en traquant le mauvais goût, la vulgarité de ses compatriotes dans leurs habitudes vestimentaires,leurs intérieurs aux papiers peints et objets ridicules,...Il surprend toutes les classes de la société pour y confondre leurs comportements communs de fierté, de connerie, de suffisance...Il n'y a aucune complaisance, aucune retouche mais une sorte d'Ecce Homo de notre temps qui nous est ici proposé... Martin Parr est un parent proche par certains côtés dans son constat de Georges Grosz ou d'Otto Dix décrivant avec crudité et lucidité la société allemande de Weimar! Tous les politiquement corrects, les accrocs des dogmes moralisateurs seront déçus de cette exposition qui ouvre les yeux et libère l'esprit. Une grande leçon de philosophie grimaçante, une grande lessive démonstratrice de nos faiblesses et travers...avec toujours le nécessaire décalage de l'humour.


Tag(s) : #CULTURE

Partager cet article

Repost 0