Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fontenay notre ville est paru! Un beau numéro consacré pour une part importante à la culture. Je m'en réjouis car c'est un des ciments de notre lien citoyen indispensable à nos équilibres. Je m'en réjouis car il comprend beaucoup de réponses à l'attaque injustifiée et surtout mal documentée de Mme Arcier de l'UMP lors du dernier conseil municipal. Attaque qui été contrée par une violente réponse de ma part contre ce que j'ai qualifié d'ineptie et de contre sens. Ce numéro présente une partie (1/3)  de notre activité culturelle; celle qui dépend de Fontenay-en-Scènes. Les 2/3 restant: Médiathèque et Conservatoire ont leur part du succes de notre politique culturelle et seront assurément développés dans des papiers à venir..
Lors de l'inaufuration de Fontenay sous soleil mon collègue Claude Mallerin signfiait avec une ostentation démonstratrice à Evelyne Biribin, directrice de Fontenay-en-Scènes, son appréciation de l'interview réalisée dans notre mensuel municipal. Je lui donne raison de s'être attardé sur cette page qui résume une part importante de notre action muncipale et qui résonne en écho à ma réponse aux questions posées une page auparavant. Je vous en livre d'ailleurs la totalité. L'ensemble étant téléchargeable sur le site de la ville et le Conseil Municipal également.


Quelle est la politique générale de la ville en
matière de culture ?


La municipalité affirme le choix d’une culture
de partage, ouverte aux différents champs de la rencontre artistique. Expression d’un service public, ses missions de diffusion, de formation et d’aide à la création s’articulent autour d’une offre variée, de qualité et de proximité. Bref, à Fontenay la culture est à la disposition de tous et pour le plus grand nombre. Ce principe nous permet de construire et de mettre en oeuvre une programmation qui favorise la proximité, la rencontre entre artistes et la population. Il en va pour nous d’une orientation de principe : respect du public, de son intelligence, de son appétit pour les aventures de l’esprit et de la sensibilité, de sa liberté de pensée.


Comment faites-vous vivre la culture
au quotidien ?


Le service culturel et moi-même accordons
une importance particulière aux contacts

tissés avec la population fontenaysienne. Nous mettons en place, année après année,

un travail de terrain pour éveiller les curiosités des grands et des petits, surprendre afin de partager des émotions le temps d’un spectacle, d’une exposition… Par des moyens divers tels que l’école, l’association, le quartier, nous mettons à disposition des habitants un ensemble d’activités culturelles et artistiques pour sensibiliser les publics et leur donner envie de découvrir.


Pourtant au fil des années les subventions
publiques ont beaucoup diminué ?


Nous sommes à contre-courant, et nous le
déplorons, de la feuille de route ministérielle, laquelle entend imposer désormais le critère de rentabilité aux actions culturelles et soumettre les subventions publiques aux indices de fréquentation. La réduction du budget national de la culture, le gel des subventions et l’étouffoir appliqué aux projets émergents illustrent concrètement l’étranglement économique du spectacle vivant pour faire place aux facilités de répertoire, jugées plus sûrement rentables, et aux productions formatées à usage commercial intensif et rapide. À Fontenay nous avons fait un choix différent : celui d’une cité tout entière qui vit dans la culture et d’une culture qui vit dans la cité. Une culture pour tous et par tous.

Tag(s) : #CULTURE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :