Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Notre camarade Jean-Paul a des gros blancs lorsqu’il s’agit d’évoquer le cas Julien. Silence radio est une expression qui a trouvé ce matin toute sa signification, sa raison d’être sur RTL. En effet deux questions sans piège, toutes naturelles et ancrées dans l’actualité : première réponse sur le cas de J. Dray écarté : « Il y a eu un vote des militants. C’est la procédure. Les militants ont souhaité qu’il y ait une liste présentée et que la tête de liste soit leur Premier secrétaire, un jeune, qui s’appelle Carlos Da Silva. Voilà, c’est tout ce que j’ai à vous dire. » Précisant ensuite : « Les militants ont voté pour un Premier secrétaire qui a annoncé qu’il se désisterait si Julien Dray était débarrassé de ses ennuis judiciaires. »  Réponse officielle. Mais dans le même temps le Julien sur son blog notait avec perspicacité qu’une convention nationale de ratification des listes aurait fait le boulot attendu en entérinant le jeune 1er secrétaire fédéral Da Silva ! Du tac au tac.
 

Et vient la seconde question ou J.-M Apathie demande s’il n’est pas « embêtant de condamner quelqu’un avant qu’il ne le soit par la justice? Une question comme cela au petit déj, presque à jeun ! c’est du retors ça ! On a pas des réponses toutes faites à tout moment. Et patatras les pieds dans le tapis il y a cette réponse ENORME : « Je ne comprends pas le sens de votre question ». suivi d’un gros gros silence – terrible en radio ce truc qui laisse l’auditeur à l’abandon – et en plus gros, insondable : « Je pense que j’ai assez commenté votre question ».

Je la veux cette victoire de Jean-Paul mais avec l’expression de la sincérité et le respect du droit. Dray coupable : il en tire les leçons. Dray disculpé il s’engage dans un nouveau challenge régional. Mais là, aujourd’hui le Juju il ne peut plus rien faire car il est déjà condamné et sans recours possible à un  avocat.
Tag(s) : #PARTI SOCIALISTE

Partager cet article

Repost 0