Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le grand débat sur l'égalité réelle est lancé au Parti Socialiste. Je me suis attaché à un apport de réflexion au texte fondateur en relation avec le handicap: «  Pour et avec les personnes en situation de handicap ». Ces apports que je rends public sur ce blog concernent le domaine de la surdité et de la LSF ( Langue des Signes Française ) et sont aménageables. Vous connaissez mon engagement dans ce domaine particulier de la LSF que je qualifie volontiers comme appartenant au champ culturel que de celui du handicap. Car il y a une culture sourde avec une langue donc une expression, un échange, un mouvement.

Sur la question du Handicap ce texte demeure exemplaire tant il définit pour chacun le droit de vivre pleinement dans la société en étant lui-même et l’assurance de s’assurer une égalité réelle dans l’accès à la vie de la cité tout au long de sa vie. La France est en retard et sa politique ne fait qu’illustrer le fait que la personne en situation de handicap ne serait qu’une victime parmi d’autres.

Le Parti Socialiste dans ce texte fondateur s’inscrit contre la logique libérale et la logique de compassion et qualifie la reconnaissance des droits des personnes en situation de handicap comme devoir de solidarité nationale.

Nombreuses mesures sont inscrites dans cette Contribution à la Convention « Egalité réelle ». Concernant le domaine exclusif de la surdité j’apporte quelques suppléments de propositions bien réalistes et adaptées aux situations rencontrées.

La première concerne le paragraphe évoquant l’obligation de dicter son testament à haute voix ou de la non-obligation de transcrire l’acte d’achat d’un appartement en format braille ou numérique. Je rajoute en Langue des Signes donc avec présence d’un interprète.

Chapitre 2 ( En créant des réponses adaptées et souples…) point : Créer un statut et prévoir une formation pour les métiers de l’accompagnement… J’ajoute : LUTTER CONTRE LES ABUS DES INTERPRETES ET DE LEUYRS AGENCES.

Chapitre 3 – Ne pas prendre en compte les revenus du conjoint POUR EVITER LA DEPENDANCE DES COMPTES PERSONNELS

Chapitre 6 Sur le plan culturel  FAVORISER POUR LES CREATIONS ET REALISATIONS EN LSF SOUS TITREE POUR LE PUBLIC SOURD

Sur le plan culturel CITER L’HISTOIRE DES ARTISTES HANDICAPES RECONNUS MAIS MECONNUS EN TANT QUE TELS

Sur le plan culturel FAVORISER LA MENTION DU HANDICAP DES ARTISTES DANS LES MUSEES, DANS LES CONCERTS, DANS LES PUBLICATIONS ET LES BIOGRAPHIES ECRITES OU FILMEES SPECIFIQUES POUR RENDRE LE PUBLIC HANDICAPE FIER DE LUI-MEME ET FACILITER L’INCLUSION

Voilà une toute petite contribution dont je suis le relais car ma part de réflexion y a été infime. Je me souviens de ma volonté sur ce blog d’avoir voulu m’inscrire dans une campagne électorale en compagnie d’une suppléance sourde et d’avoir rencontré des difficultés et des incompréhensions. Etre sorti de moi même de ce métier politicien des stratégies dont le seul long terme n'est parfois que le seul intérêt du candidat au détriment de l'intérêt général. Les territoires sont des domaines de partage où seul le jeu politique a droit de cité et l'apport du handicap jugé comme négligeable. L’heure de ces grands combats politiques n’est pas encore arrivée mais avec ce texte je pense pouvoir, demain, mieux faire comprendre cette opportunité égalitaire. Dans l'exercice de mon mandat et dans le seul champ culturel je vais mettre en oeuvre lors des prochaines Assises culturelles locales la présentation d'un spectacle sourds/malentendants/entendants autorisant une réelle mixité d'écoute, de participation.

Tag(s) : #PARTI SOCIALISTE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :