Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monsieur le Maire, chers collègues,


Je suis un passionné de littérature française et la lecture des grands écrivains me nourrit mais il ne sera en aucun cas fait allusion, pour être clair, dans mon intervention d'Emile Zola!


Dans sa séance du 27 octobre 2007 le Conseil Municipal votait le Plan Local d’Urbanisme. Lors de son intervention, Monsieur P. Bédouret au nom du groupe socialiste
tenait  à réaffirmer solennellement l’accord des socialistes sur les objectifs généraux de ce PLU en partageant le refus de la densification, en défendant la mixité sociale et l’accès au logement, en favorisant le développement durable et en exprimant la volonté de dynamiser économiquement notre ville comme le quartier des Larris. En revanche nous émettions des réserves et demandions des inflexions fortes sur l’organisation urbaine de la crête, sur les questions du déplacement et du stationnement, sur la question des liens entre les quartiers et sur une dynamisation du commerce de proximité intégré dans un schéma de développement et en posant la nécessité d’une collaboration active et d’une démarche partenariale avec les collectivités locales environnantes.

 

Ces réserves émises nous nous étions prononcés par une abstention.

 

Presque deux années après son entrée en vigueur le PLU n’est pas satisfaisant en l’état et déjà nous avons pu, au regard des nécessités de l’actualité constater des incohérences, des contradictions. Incohérence entre autre dans la zone UN regroupant les emprises foncières importantes qui accueillent des équipements collectifs privés ou publics et services publics.

Le groupe socialiste au regard des problèmes soulevés par ces imprécisions, ces contradictions et surtout ces vides qui pourraient entraîner de nombreuses contestations, de nombreux litiges et de nombreuses insatisfactions, demande que la clarification dans la rédaction du PDU soit à l’ordre du jour de nos prochains travaux.

 

En cela notre position s’inscrit dans la continuité et la cohérence. La réalité est venue donner raison à nos objections de 2007. Le constat est clair et d’ailleurs des faits récents, appuyés par des réflexions d’associations, ont prouvé la justification d’entreprendre ce travail de clarification. Je tiens à souligner que nous nous félicitons d’avoir su poser des réserves lors du vote de  2007 !

 

Le groupe des élus socialistes appelle avec conviction une modification du PLU. Il peut-être modifié dès lors qu’il ne porte pas atteinte à l’économie générale du PADD. Le PLU doit être précisé. Nous souhaitons affirmer l’identité de Fontenay et de ses quartiers. L’harmonie de la ville s’articule entre autre , et nous sommes tous d’accord, autour de la protection et la mise en valeur des caractères pavillonnaires appuyée autour d’adaptations réglementaires pour maîtriser la densification en zone d’habitation. Les règles de densification établies ne doivent pas être remises en question car elles sont aujourd’hui menacée par un facteur nouveau non négligeable : le projet d’intercommunalité autour du Grand Paris.

 

Nous désirons donc que soit ouvert le débat concernant la notion d’intérêt général.

 

Je ne suis pas ici pour poser la première pierre d’un débat rendu nécessaire mais pour demander la modification du PLU et non sa révision et ce pour en préciser le contenu (actualisation d’une règle, adaptation d’une limite de zonage, ...), de reconsidérer certains projets.

 

Au nom du groupe socialiste je demande que tout soit mis en œuvre pour que notre Conseil Municipal se saisisse de cette modification et la porte à son prochain ordre du jour et conforter ainsi ce qui nous réunit : le « vivre ensemble ».
Michel TABANOU
Adjoint au Maire
Tag(s) : #Fontenay

Partager cet article

Repost 0