Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La tombée brusque de l'hiver transforme notre quotidien et pour certains c'est une plongée dans les difficulté es accrues et même une précarité au péril de leur existence.

Hier soir au 20h de la 2 l'inévitable rencontre d'un sdf de 73 ans tapi dans une descente de parking avec sa misère pour le protéger. Reportage TV traditionnel avec aucun regard sociologique, aucune colère,aucune humanité mais seulement des images et un sujet! J'ai également été indigné par la question posée par la journaliste : " vous avez froid?" Tête à claques! tant cette interrogation était incongrue! Mais qui sont  ces journalistes? Ces voyeurs indécents? En outre aucun commentaire sur l'indignité de la situation de cet homme de 73 ans - retraité! Un homme précaire qui a travaillé, vécu une vie entière et dont la vie ne tient qu'à un fil, fil qui se brisera avec le gel.

En fin de soirée j'ai pris ces photos du Bois Cadet sous la neige et le silence sourd des flocons. Le quartier était serein, calme et pas âme qui vive, pas de trouble, pas de sentiment d'insécurité ni de vie économique souterraine et ses guetteurs. La meilleure façon et elle est poétique pour endiguer l'insécurité c'est de voir apparaître le froid et les premiers flocons... Les halls étaient désertés et ce tapis blanc déployait un sentiment de liberté.

 

Fontenay-sous-bois Bouis Cadet Tabanou

 

soiree-neige-1-decembre.jpg

michel tabanou 2010 - " le quartier du Bois Cadet - rue Maxilien Robespierre - dans la soirée du 1er décembre 2010 "

Tag(s) : #FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Repost 0