Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On assiste à l'entrée dans le bal, pour une belle valse, des Premiers Ministres pour un rejet en l'état de la TP! , principale recette fiscale des collectivités territoriales avec en tête A. Juppé et son désormais célèbre : “C’est tout de même se foutre du monde. Le président Sarkozy avait promis une compensation euro par euro mais il avait oublié de dire pendant un an...”
Juste derrière le bordelais c'est au tour du très réservé E. Balladur, chamoniard du 15e arrondissement, qui a indiqué qu’il n’aurait pas fallu supprimer la taxe professionnelle "en même temps" que la réforme territoriale : “On ne peut pas faire une véritable réforme fiscale avant de savoir quelles sont les compétences de chacun des niveaux de collectivités territoriales, département, commune, région. Il faut d’abord fixer la règle du jeu entre elles avant de savoir comment on va leur affecter ce qui va remplacer la taxe professionnelle...Il faut savoir qui doit dépenser quoi avant de savoir comment on le finance” .

Alors il faut vite réagir au château et le 20 octobre à Saint-Dizier, N. Sarkozy a exclu, avec son intonation toute particulière, de reculer : C’est une réforme urgente sur laquelle je ne cèderai pas La compétitivité de notre économie ne peut pas attendre. ” . Ben voyons, mon gars!

Cela n'a pas suffit avec depuis dimanche l'arrivée d'un peloton de poursuivants composé de 22 sénateurs menés par J.-P. Raffarin qui refuse tout de go ce texte largement rectifié aux forceps par les députés UMP. Et ce n'est pas qu'un moment d'humeur passagère! Il a bien compris tout le danger pour les collectivités locales qui se retrouveront assèchées, exsangues en 2011. Et ce qui est amusant dans ces diverses réactions à droite c'est que accompagné de 22 sénateurs l'ex premier Ministre est en position de force au Sénat puisqu'il ,prive N. Sarkozy d'une majorité au Sénat pour faire adopter son texte.
La suite à droite va être saignante! Quand à gauche et particulièrement au PS nous continuons le combat pour la préservation de nos ressources, de nos collectivités territoriales, pour nos services publics de proximité.

 

Tag(s) : #PARTI SOCIALISTE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :