Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, dimanche: cérémonie émouvante autour des victimes américano-latines des dictatures...
Un seul accroc à mes yeux: Non mon cher Pascal Clerget en 1973 il n'y avait pas en Europe que 3 pays qui bravaient les droits de l'homme. Je te rappelle qu'outre l'Espagne, la Grèce et le Portugal ( bonnes réponses ) il te fallait prendre un petit escabeau de quelques marches pour pointer museau derrière un mur et t'apercevoir que la liberté était bafouée en Europe en d'autres contrées. Entre les chars russes de Prague et les avions de la Moneda il n'y a qu'un petit lustre ( 5 ans ) d'écart et des peuples achevés, interdits d'expression. Le nier ainsi publiquemnt est un deni aujourd'hui des 20 ans de la destruction du mur de la honte. Alors oui les crimes étaient à Santiago où périssait au nom d'un engagement socialiste le plus grand des socialistes chiliens: Salvador Allende. Bien entendu les colonels continuaient leur sanglante dictature en Grèce et les argentins allaient apprendre la souffrance, la disparition et subir les outrages de la torture et de l'exil. Comme souffrait à Prague le grand Zatopek, comme allaient naître les espoirs à Gdansk des révoltes syndicales, comme au jour le jour un enfant, une épouse ou un mari surveillaient la famille pour le compte d'une Stasi criminelle, une police meurtrière, comme l'ubuesque roitelet roumain n'en finissait pas d'humilier une nation, comme et comme et comme. J'ai souffert en 1973 comme jeune militant du MJS et à l'annonce du coup d'état je me précipitais du côté de l'ambassade pour y crier mon désespoir, j'ai hébergé chez mes parents des militants et il me souvient de l'un d'entre-eux: Carlos Altamirano - secrétaire général du PS. Je me souviens. je me souviens aussi de mon engagement pour dénoncer la honte et l'usurpation de la qualité de socialiste à l'est de mon pays. Je me souviens également des films de Costa Gavras qui guidaient mes colères et me souvient de Puig Antich garotté par Franco et du commando MJS pour occuper le siège d'Ibéria. Je me souviens des oeillets. je me souviens mais dessine une autre carte européenne de la honte, des atteintes à la libre expression et n'oublie pas également que nous avons et nous souffrons encore aujourd'hui d'une autre forme d'arbitraire qui se véhicule sous les aspects de l'économie ultra-libérale. C'est un autre combat.
Décidement l'histoire nous tient toujours!

Tag(s) : #FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Repost 0