Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le week-end s'est achevé avec l'assurance d'un bont travail accompli samedi matin lors de la réunion consernant l'insécurité sur notre quartier du Bois Cadet. Une sérieuse réunion de travail avec le Commissaire de Police présentant la situation réelle du quartier où il constate un phénomène de dégradation amplifiée ces derniers mois. Il a mis en avant un travail accentué sur les trafics de stupéfiants et a tenu à souligner que dans le domaine d ela préventuion il s'évertue à développer les rondes autour des halls et des parkings. Il évoque également le besoin de synergie entre locataires, bailleurs, municipalité et ses services. Thème qui sera repris tout au long de cette réunion.

Les bailleurs présents corroborent les propos du commissaire sur l’amplification des dégradations et occupations de hall. A chaque interpellation dont-ils ont connaissance ils convoquent les familles pour les sensibiliser et présenter les actions éventuelles en cas de récidive de résiliation de bail… Ils repèrent ainsi les familles « difficiles » et déploient une synergie entre bailleurs.

D’autres points très importants ont été évoqués à l’exemple du travail souterrain du PRE ( Programme de réussite éducative ) en lien avec les familles et cette implication de l’éducation nationale en lien avec les services sociaux d’aide à l’enfance. La question d’une police municipale majorée dans ses effectifs a été posée en relation avec la baisse des effectifs de la police nationale mais bien entendu sans pour autant devoir la remplacer dans ses missions régaliennes!

J’ai souligné dans mon intervention la notion d’impunité qui glorifie dans cette petite délinquance les auteurs d’actes délictueux. C’est toujours du «  nique la police » alors qu’il existe une réalité qui s’apparente à, si je puis ainsi le formuler,: «  la police te nique » et surtout, et le langage est moins imagé,: la justice sanctionne. Il serait bon que cela se sache et que les habitants ne demeurent pas dans des incertitudes sur le suivi pénal des délits.

Mais à mon avis l’essentiel de cette réunion demeure la volonté de créer une cellule de veille avec citoyens, bailleurs et élus assurant ainsi la synergie et surtout la circulation immédiate de l’information pour pointer une réaction toute aussi immédiate et efficace. Les habitants doivent collectivement réagir et doivent trouver une écoute assurée par cette cellule de veille. Le chantier est ouvert et très rapidement celle-ci devra voir le jour. Je suggère d’ailleurs que rapidement sur chaque conseil de quartier le Parti Socialiste présente ce type citoyen de réponse préventive à l’incivilité en partage avec la Police Nationale dans son domaine de compétence.

Il a été également demandé le rétablissement de l’antenne police du Val de Fontenay et la multiplication de patrouilles pédestres sur les dalles…

 

Sur le plan des cantonales j’ai lu comme tout le monde l’entrefilet du Parisien de samedi sur les candidatures vertes dans le Val de Marne. Sur Fontenay-Est je découvre le nom de la candidate qui m’est, qui nous est parfaitement inconnu en forme de militantisme, de présence et d’action sur le canton! Soyons réalistes et sans langue de bois: qui connaît Fabienne Bihner? Face à Gilles Saint-Gal ou même les candidatures éventuelles vert canal historique de Michel Carré/Michelle Périgueux et celle de Madame Jourdan pour l’UMP le peu d’implication sur le canton de cette inconnue ne pèsera pas très lourd! En toute bonne foi et en questionnant les citoyens qui sont dans mon voisinage nous sommes face à une sacrée inconnue! Et celle-ci contrairement aux inconnues mathématiques ne peut facilement se résoudre! Le lâchage de la candidature socialiste par les accords fédéraux se ressent avec exemple comme une réelle ignominie et surtout un mauvais calcul. Il existe des responsabilités à déterminer dans cette déplorable situation.

 
Tag(s) : #Fontenay

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :