Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis des années le bruit constant de faire croire que le PS est angélique sur la question de sécurité est une sale propagande de l'UMP dont il est difficile de se défaire. Certains de nos amis politiques sous une influence rampante d'un gauchisme pervers véhiculaient l'idée que le nécessaire binôme répression et sanction étaient contraires aux libertés individuelles. Cela en est terminé sous l'influence de milliers d'élus locaux confrontés à la détérioration du lien social et à l'explosion des violences sur les territoires. Le débat s'engage et les propositions réactives aux politiques initiées par le gouvernement deviennent plus vives.

 

Au Parti Socialiste nous faisons évoluer l'idée de sanction avec celle de l'efficacité. Nous cherchons à évaluer et ne pas répondre aux problèmes par une surproduction de lois - toutes inefficaces car bâclées dans leur préparation. Cela entraîne par exemple un phénomène tout particulier qu'est celui des peines non effectuées...ou effectuées plus d'un an après la condamnation faisant ainsi perdre la notion d'exemplarité. 35000 peines non exécutées! Le PS va prendre des dispositions pour mettre en place une date butoir à la justice pour que la peine soit exécutée dans la semaine qui suit l'acte, si c'est un premier acte de délinquance. Car la récidive augmente avec l'absence de sanctions.

 

Le PS se penche sur la diversité et une hiérarchie des peines tendant par exemple vers une multiplication de travaux d'intérêts généraux pour les délits très mineurs. Il nous faut réintroduire la police dans les quartiers, une police de présence accompagnée d'une aide judiciaire aux victimes avec des auxiliaires de justice en plus grand nombre.

 

Tout ce travail de prévention, de répression et d'assistance aux victimes doit être fait dans le respect des personnes, sans stigmatiser. Pour le PS la loi doit être appliquée. Et...

 

...Et être concient comme je l'ai été, un peu seul il est vrai, dans mon quartier de l'est fontenaysien, lors du dernier Conseil de Quartier Bois Cadet, lorsque j'ai démontré l'inflation galopante de l'insécurité. Cela avec la révélation des déficiences dues aux baisses d'effectifs de la police nationale pour mener sa mission.

 

Mais pas seulement...

 

Le PS doit prendre en compte cette notion et nous devrions sur chacun de nos quartiers établir à l'ordre du jour la question sécuritaire et non plus comme je l'ai amèrement constaté aux Larris voir les co-présidences ( élus, même PS! - citoyens ) à établir des ordres du jour, certes signifiants mais aux raisonnances surréalistes lorsque l'on connaît la gravité de certains faits ce dernier semestre.

 

Au Bois Cadet, aux Larris, dans cet est-fontenaysien, je dirais à cet effet que le PS est une formation politique qui aspire à gouverner et il faut qu'il prenne conscience de la réalité de la vie dans le pays. J'attends cette réactivité.

 

.

Tag(s) : #PARTI SOCIALISTE

Partager cet article

Repost 0