Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Aujourd’hui, réunion en matinée des états-majors PS / PC pour tenter de dégeler certaines situations critiques où les accords passent mal dans le goulot des négociations comme à Fontenay en particulier.

 

Le Parisien a signé un bon article, bien moins orienté qu'à l'accoutumé. Dans son contenu il infirme même les attaques répétées depuis des mois contre le maire sortant. A sa lecture il ressort aussi qu’il y a toujours cette question de représentation qui est mise en avant, en guise de préalable à toute discussion. Mais quelle représentation pour ce ps local constamment réduit à jouer des seconds rôles distribués par sa fédération, avec ses ailes systématiquement sectionnées par des couperets oukases lui refusant tout envol?

 

Une section victime de la non reconnaissance de ses pairs dont les raisons en sont multiples et essentiellement se trouvent dans cette incapacité des secrétaires de sections se succédant depuis 2008 qui demeurent incapables de faire pencher  le fléau du balancier du bon côté! Cette section a connu les excès et les intempérances de Dornbusch tel un Zébulon tournicoti-tournicotant toujours en procès d'intention contre l'échelon de responsabilité fédéral accusé de tous les complots et la transparence doublée par la frilosité scrupuleusement bureaucrate d'un Droopy comme successeur.

 

Depuis 2008 cette section a vu passer devant elle tout espoir de candidature donc de représentativité. Placée en situation de suppléance elle a perdu toute forme d'audience et son territoire est devenu le champ d’expérimentation et d’expansion de ses alliés. A chaque scrutin la tondeuse passe et repasse lui couper l'herbe sous les pieds. Comment donc aujourd'hui lui accorder ce crédit tant revendiqué?

 

 

Et cette question de représentativité n’est pas tout car il manque ce que je considère comme l'essentiel si l’on veut construire un programme d’action municipal:

 

LA QUESTION DU PROGRAMME et la RECONNAISSANCE DES AUTRES COMPOSANTES POLITIQUES DE LA MAJORITE!

 

Mon prochain post va être consacré à la Réforme des rythmes scolaires et je vois difficilement un accord de majorité où cette question ne saurait être envisagée et soutenue par une position commune. Je vois mal comment, par quelle prouesse funambulesque le P. Bedouret pourrait se contorsionner pour maintenir une politique d e solidarité municipale!

 

 

J'attire également votre attention sur le fait que s'il y avait accord la liste pourrait se faire sans P. Bedouret comme le souligne fort à propos le Parisien! C'est une réponse technique légale pour ne pas avoir à prendre en compte l'ensemble des frais engagés par le PS dans sa précampagne sur le compte de campagne de Fontenay pour tous qui s'en trouverait grevé de plusieurs milliers d'euros qui ont été consacrés à déconstruire l'union et à stigmatiser le Maire et sa majorité municipale. Mais cela est une autre histoire car je doute fort que les autres composantes de Fontenay pour tous goûtent au plaisir d'une union avec des politiciens qui seront toujours prêts à dégainer pour alimenter un tir nourri par leur ressentiment.

 

Pour terminer j’ai le sentiment que nous sommes à un tournant. Ce qu’il faut désormais – à la vue d’un avenir très proche et incertain politiquement, avec des changements irrémédiables pour nos collectivités – c’est une MAJORITÉ DE COMBAT et non plus une  MAJORITÉ DE GESTION

 

 

Tag(s) : #PARTI SOCIALISTE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :