Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Belle journée hier avec ce rendez-vous organisé à l'Assemblée Nationale entre Monsieur Rajemison Rakotomaharo, ambassadeur de la République Malgache en Suisse et auprès des organismes internationaux à Genève et Vienne, et François Hollande qu'il est inutile de présenter. Monsieur Rajemison Rakotomaharo est candidat à la Présidence de la République Malgache lors des futures élections présidentielles en 2011 et se devait de rencontrer lors de son bref passage à Paris une personnalité politique du Parti Socialiste de premier plan lui permettant ainsi de faire un tour d'horizon de la situation politique complexe de la Grande Ile et d'assurer ce lien permanent et étroit entre la France et Madagascar dont les relations ont été distendues. La connaissance du terrain politique africain et particulièrement malgache représente pour François Hollande un intérêt particulier dans le cadre de son travail actuel et de la stature incontournable d'homme d'état qui sied si bien à sa personnalité attachante, réactive et surtout apte à positionner les enjeux, à appréhender les politiques.

Aujourd'hui dans la suite de son parcours parisien j'ai organisé pour Monsieur Rajemison Rakotomaharo une autre rencontre avec le responsable d'une grande asociation, rendez-vous qui marque également une étape dans son parcours de candidat à la Présidence.

Au travers ce travail dans lequel je me suis investi je retrouve toute ma passion pour l'Ile Rouge et y puise quelques enracinements qui m'assurent aujourd'hui quelques ressources morales et m'autorisent à éveiller le sentiment ZANATANY.

Est appelée zanatany, toute personne née à Madagascar d'origine étrangère, quels que soient sa race et le temps qu'il passe à Madagascar. En d'autres termes, les familles étrangères résidant à Madagascar même depuis des décennies, ne sont pas considérées comme zanatany, si leur mère a préféré accoucher à l'extérieur. En revanche, un enfant né à Madagascar même s'il quitte le pays le lendemain, pour ne plus jamais y revenir est considéré comme zanatany.

Nous avons évoqué cette situation particulière avec Monsieur Rajemison Rakotomaharo et cette considération toute particulière d'être un fils de la Grande Ile. Un fil que rien ne vient couper, que rien ne peut couper.

 

guy_rajemison_rakotomaharo_geneve.jpg

Tag(s) : #FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Repost 0