Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conseil Municipal éprouvant hier soir avec les effets de manches d'une droite UMP outrancière à souhait et d'un Modem ( mais c'est la droite ) caricatural avec une intervention de Mr Aichiardi moins nuancée que celles dont nous habitue Mr Ramadier. Les dérives sur l'état de nos chaussées sont édifiantes alors que nous avons subi les assauts de deux hivers rudes comme toutes les communes... et je ne voudrais pas être désobligeant avec les communes voisines atteintes du même maux et replacer mon collègue dans le sens de la retenue et de reconnaître les efforts entrepris. Sa litanie sur l'absentéisme de nos communaux en les présentant comme des fainéants, désœuvrés et surtout appeuré par leur "patronat" est un comble. Certes ce fléau existe et nous socialistes l'avons évoqué à plusieurs reprises mais présenter notre commune comme étant un ilot idéologique accentuant par démagogie et perversité ce phénomène dénature totalement les constats qui mettent sur un pied d'égalité les collectivités territoriales! Décidément Mr Aichiardi a rejoint hier le chœur des récriminations ébauchées à la serpe, des analyses hypocrites des effets pervers des politiques gouvernementales en les transformant en réussites exemplaires et pour s'appuyer sur la thèse bien connue d'une gauche incapable d'assurer une gestion, d'une gauche dépensière et désorganisée dilapidant le bien public en l'opposant à un libéralisme moderne et marqué par le désir d'entreprendre sans complexe.

J'ai peu apprécié également le ton de l'intervention de G. Saint-Gall et de ses menaces non voilées à l'encontre du PS. Sans oublier mon collègue A. Saoudi extrêmement virulent et mensonger à souhait à l'encontre de M. Michon et du choix socialiste de s'abstenir sur le PLH et sur la question des surloyers.

L'air de la campagne régnait sur ce Conseil Municipal et les comptes seront rendus au moment de se rendre aux urnes. Le groupe socialiste ne craint pas les menaces et possède une lecture moderne des problèmes de nos territoires qui correspond à bon nombres d'attentes citoyennes. Ancré dans aucune certitude, ni complexé par des pratiques érodées par l'usure de la nonchalance et le routinier des approches éculées ou l'arrogance du couple UMP/PCF désireux de jouer cette cantonale à deux, le Parti Socialiste tend à une ouverture d'une démarche citoyenne d'écoute et de proposition surtout éloignée de toutes les promesses dont nous avons été abreuvés depuis si longtemps.

Tag(s) : #Fontenay

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :