Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

du début de l'été à ce jour j'ai pris plaisir à lire avec attention un livre "culte" ! Il s'agit de " Tirs croisés. La laïcité à l'épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman" de Caroline Fourest et de Fiammetta Venner aux éditions Calmann-Lévy. Cet ouvrage permet une réflexion en profondeur sur les intégrismes sans en isoler un par rapport à un autre, et surtout de démontrer qu'il est erroné de se persuader que seul l'islam intégriste pouvait après le 11 septembre susciter la barbarie. Et cela n'est pas rassurant car la thèse du choc des civilisations vole en éclat.

Le livre est riche de documents, de citations, de témoignages, d'interviews et d'approches sérieuses, critiques et analytiques - au plus près, des textes religieux fondateurs. Et l'on bascule dans un univers où l'intégrisme musulman ressemble à s'y méprendre à celui prôné par les intégristes juifs et chrétiens. Et même malgré l'apparence d'un choc des religions leurs actions convergent vers un monde toujours plus instable et de moins en moins sécularisé dont tous profitent.

On y découvre au fil de documents révélateurs comment ces intégrismes adoptent parfois des lignes "politiques" communes pour miner partout dans le monde la démocratie, les partisans d'une société ouverte, tolérante et protectrice des libertés individuelles, émancipatrice ( droit des femmes, droit des enfants, sexualité, culture,...). Des intégrismes unis pour prendre la laïcité sous les tirs croisés de leur fanatisme. Ce livre est un signal d'alarme et je dirais un outil idéal pour nous prévenir contre toutes les attitudes "munichoises", les angélismes et surtout les abandons du libre arbitre, du libre choix pour sortir des ornières des dogmes.

J'en relis des passages et dépasse l'effroi pour prendre note pour demain. Je rêve du jour où sur ma commune nous pourrons avoir un vrai débat, en bureau municipal - il me revient une soirée en juin ou avec mon ami Patrice Bédouret et notre groupe socialiste nous nous sommes trouvés bien seuls pour défendre la laïcité, pour refuser de toiletter la loi de 190 au goût de toutes les rénovations qui ne sont que des abandons à ce qui fut le socle républicain voulu par, entre-autre, nombre de sociaistes et radicaux à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Bienvenue à Caroline Fourest pour ce débat.

Tag(s) : #CULTURE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :